Qui bénéficie du Dif ?

cdi, cdd, intérim... tous les salariés ont droit au dif.
CDI, CDD, intérim... Tous les salariés ont droit au Dif. © Photomontage JDN / Jérôme SALORT / nyul - Fotolia.com

En CDI ou en CDD, à temps plein ou à temps partiel, les salariés ont dans leur immense majorité accès au Dif. Si une année d'ancienneté donne droit à 20 heures de Dif (depuis janvier 2015 CPF), un CDD de 6 mois ou une année de travail à mi-temps ouvre la possibilité de suivre 10 heures de formation. Un dispositif spécifique est même appliqué aux intérimaires, qui doivent justifier de 2 700 heures de travail temporaire pour en bénéficier.

Les travailleurs exclus du dispositif sont donc essentiellement les non-salariés. Indépendants, libéraux, artisans ou commerçants, leur activité ne donne pas accès au Dif. Par ailleurs, deux exceptions existent au sein même des effectifs de l'entreprise, les apprentis et les contrats de professionnalisation, pour qui le Dif n'existe pas.