Le MBA : un diplôme prisé des recruteurs... et des écoles

MBA en France selon Xerfi En quelques années, le nombre de MBA a explosé en France. Les établissements s'engouffrent dans ce nouveau créneau porteur pour leur image et leurs finances.

Jamais l'offre de MBA n'a été aussi large en France : 277 programmes en tout sont proposés en 2014, selon l'étude Xerfi-Precepta "Le marché des MBA", dont le JDN vous dévoile en exclusivité les principaux enseignements. Un record qui découle d'une croissance fulgurante : en 2008, seules 194 formations étaient proposées, soit une hausse de 43% en 6 ans.

"Cette progression est d'autant plus intéressante que les Masters Spécialisés, qui visent en partie le même public que les MBA, ont connu eux une phase de régression (-1,9%)", précisent les auteurs de l'étude. Précisons tout de même que, contrairement aux masters spécialisés (MS), délivré par la Conférence des grandes écoles, le MBA est un label librement utilisable, et qui regroupe, de fait, des formations de nature très diverses.
nb
Le nombre de MBA a augmenté de 43% en 6 ans, quand celui des MS a baissé de 2% © Xerfi-Precepta

Principaux acteurs de cette passion française pour les MBA, les écoles de commerce concentrent à elles seules les trois quarts des formations proposées en France. En comparaison, les écoles d'ingénieurs ne proposent qu'1% de cette offre foisonnante.

"Des établissements implantés en province ouvrent à Paris des locaux spécifiquement consacrés à la formation professionnelle"

D'un point de vue géographique aussi, la concentration est particulièrement forte : 68% des programmes de MBA sont franciliens. Une domination écrasante qui concerne aussi bien la formation initiale que continue. "Il est ainsi fréquent de voir des établissements implantés en province ouvrir à Paris des locaux spécifiquement consacrés à la formation professionnelle", note l'étude. Si l'offre de MBA explose, c'est avant tout parce que ces trois lettres sautent aux yeux sur un CV. Les étudiants comme les cadres expérimentés le savent : les recruteurs se montrent friands de candidats passés par ce type de cours, comme le montre l'explosion du nombre de recrutements de diplômés de MBA dans le monde ces dernières décennies, tout particulièrement dans le conseil.

recrutements
Le MBA est de plus en plus recherché par les recruteurs, en particulier dans le conseil. © Xerfi-Precepta

Les établissements du supérieur cherchent logiquement à avoir leur part du gâteau dans cet engouement pour les MBA. Chacun cherche sa formule : temps partiel ou plein temps ? Formation initiale ou continue ? Enseignement spécialisé ou généraliste ? Les écoles tâtonnent encore et la palette des formations reste large. Dans cet univers diversifié, les MBA français sont plutôt spécialisés (68%), à temps partiel (56%) et proposés en formation initiale (58%), selon Xerfi-Precepta.

"En France, le prix moyen d'un MBA est actuellement de 17 500 euros"

Ce déploiement de forces pour développer des formations estampillées MBA répond, pour les établissements, à de multiples raisons. D'image, car le diplôme est prestigieux. De rayonnement, car le MBA bénéficie d'une dimension internationale sans pareil. Mais aussi financières, car les tarifs d'inscription grimpent souvent très haut.

"En France, le prix moyen d'un MBA est actuellement de 17 500 euros, estime Xerfi-Precepta. Cependant, les différences extrêmement profondes entre toutes les catégories de MBA rendent ce chiffre illisible. Pour avoir une idée plus précise du coût réel d'un MBA, il faut notamment traiter séparément les MBA en formation initiale et les MBA en formation continue."

prix
Entre les différentes catégories de MBA, la fourchette de prix est large. © Xerfi-Precepta

On le voit, il est financièrement beaucoup plus intéressant pour les écoles de proposer des module formations continue. Les "executive MBA", destinés aux cadres dirigeants promis à de hautes responsabilités, constituent sans surprise la formule la plus onéreuse.

"Les MBA français les plus chers restent loin des prix américains"

Cependant, "le prix moyen d'un MBA français reste assez largement inférieur aux tarifs pratiqués en Europe et aux Etats-Unis, tempère l'étude. Les MBA français les plus chers (HEC, ESCP Europe, INSEAD) se rapprochent ou dépassent la moyenne européenne, mais restent loin des prix américains." Pour suivre un "executive MBA" à la Wharton School, à Philadelphie, il faut tout de même débourser 126 000 euros. On comprend alors mieux pourquoi ce modèle suscite des vocations dans l'Hexagone.

 

Source

L'étude Precepta "Le marché des MBA. Le défi de la différenciation et de l'innovation dans un marché globalisé" est publiée par Xerfi, éditeur indépendant d'études économiques sectorielles.

Ecole d'ingénieur / Formation continue