Le contrat de professionnalisation pour les adultes

Basé sur le principe de la formation en alternance, le contrat de professionnalisation s'adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans, mais également aux demandeurs d'emploi âgés de plus de 26 ans. On parle alors de contrat de professionnalisation pour les adultes. Objectif ? Compléter une formation initiale ou obtenir une qualification dans le but d'une insertion professionnelle par le biais de l'entreprise. Petit tour d'horizon de ce contrat spécialement dédié aux adultes...

Qu'est-ce que le contrat de professionnalisation pour les adultes ?

Comme pour le jeune public, le contrat de professionnalisation adressé aux adultes associe formation théorique dans le cadre d'un organisme de formation agréé et formation pratique en entreprise. Qu'il s'agisse d'un contrat à durée déterminée ou indéterminée, ce contrat particulier vise un public en reprises d'études. Sont éligibles aux contrats de professionnalisation pour adultes :
- les demandeurs inscrits à Pôle emploi, âgés au minimum de 26 ans ;
- les demandeurs d'emploi qui bénéficient d'un minima social : Revenu de solidarité active (RSA), Allocation
spécifique de solidarité (ASS) ou encore Allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
- les personnes ayant bénéficié d'un Contrat unique d'insertion (CUI).
Toutes les entreprises qui sont assujetties au financement de la formation professionnelle via le CPF continue peuvent signer ce type de contrat exception faite de l'État, des collectivités, des établissements publics industriels et commerciaux, des entreprises d'armement maritime et des établissements publics à caractère administratif.

Quels sont les avantages du contrat de professionnalisation pour les adultes ?

Pour l'entreprise

L'embauche d'un salarié de plus de 26 ans, dans le cadre d'un contrat de professionnalisation, permet à l'entreprise de bénéficier de différentes exonérations de charges et autres aides financières parmi lesquelles figurent :
- des allégements des cotisations patronales ;
- une exonération totale des cotisations patronales lorsque le salarié est âgé de 45 ans ou plus ;
- une aide forfaitaire pour l'embauche de demandeurs d'emploi de 26 ans et plus ;
- une subvention de 2 000 euros pour l'embauche d'un salarié de plus de 45 ans.

Pour le salarié

Le contrat de professionnalisation permet au salarié :
- d'obtenir une qualification reconnue tout en bénéficiant d'une rémunération sans niveau de formation initiale requis ;
- de profiter d'une formation adaptée ;
- de bénéficier d'un accompagnement individualisé avec un tuteur au sein de l'entreprise.

Contrats

Annonces Google