Snapchat, nouvel outil des recruteurs pour séduire la génération Z

Pour soigner leur marque employeur et se faire connaître auprès des jeunes diplômés, Axa et Accenture ont succombé aux charmes des snaps.

Non, Snapchat n'est pas réservé à l'envoi de photos délirantes par des adolescents. L'application peut aussi être utilisée de manière sérieuse par des entreprises qui ont trouvé un outil idéal pour toucher leurs potentiels futurs collaborateurs. C'est notamment le cas d'Axa Banque qui s'est convertie à Snapchat il y a un mois. "Nous sommes traditionnellement présents sur les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou Viadeo. Le but principal est surtout de se faire connaître. Cela est très important pour nous qui sommes moins visibles que les grosses banques", explique Jean Prevost, DRH d'Axa Banque.

Miser sur ce mode de communication a priori peu adapté au monde professionnel peut sembler audacieux. Pourtant, l'application a bien des atouts dans sa manche. En septembre 2016, elle était quotidiennement utilisé par 8 millions d'internautes en France, dont 71% ont moins de 25 ans. En somme, Snapchat est très populaire chez la fameuse génération Z que les recruteurs cherchent à attirer dans leurs filets.

Faire connaître l'entreprise de l'intérieur

Florence Réal, directrice du recrutement d'Accenture France, confirme : c'est pour faire les yeux doux aux jeunes que le groupe de conseil en digital s'est mis à Snapchat depuis début novembre: "Chaque année, en France, nous recrutons 1 000 collaborateurs pour des stages, de l'alternance ou des CDI. Deux nouveaux arrivants sur trois sont de jeunes diplômés. Pour les attirer, il faut de l'authentique. Et nous avons constaté que même Facebook devenait trop institutionnel. Nous avons donc souhaité nous caler sur les usages de nos cibles qui sont de nature curieuse".

Les utilisateurs de Snapchat sont 71% à avoir moins de 25 ans

Cette curiosité pousse souvent les étudiants à se demander ce qui se cache vraiment derrière les métiers des grands groupes. Snapchat permet de répondre à cette question et de tisser des liens avec de potentiels futurs salariés. "L'objectif de notre compte Snapchat est de mettre en avant les collaborateurs de la banque", illustre Pierre Davainne, Social Media Manager chez Axa Banque, qui a sélectionné 120 collaborateurs volontaires pour jouer un rôle d'ambassadeur du groupe via Snapchat. Ils relaient au quotidien leur métier en se mettant en scène via des vidéos de quelques secondes.

Un salarié d'Axa Banque fait découvrir son métier de l'intérieur. © Axa Banque

"Nous n'avons pas eu besoin de chercher beaucoup pour trouver des volontaires", sourit Pierre Davainne qui a cependant dû former les ambassadeurs, notamment pour qu'ils ne diffusent pas au grand public des données parfois sensibles (situation financière des clients par exemple).

Faire connaître des métiers peu connus aux jeunes diplômés, tel est également l'objectif poursuivi par le compte Snapchat d'Accenture : "L'appli va nous servir à créer du lien entre les opérationnels et les jeunes qui pourront ainsi se projeter, entrer en contact direct avec eux et voir ce qui se cache derrière une grosse société de conseil", se félicite Florence Réal.

Le miracle des géofiltres

"Si les entreprises commencent à construire une vraie stratégie sur Snapchat cette année seulement, c'est à mon avis grâce au déploiement des géofiltres Snapchat lancés en février 2016", fait remarquer Lionel Prud'homme, expert du recrutement digital et DRH du groupe IGS. Le fonctionnement des géofiltres est on ne peut plus simple.

Une marque crée elle-même son propre filtre, choisi le périmètre sur lequel elle souhaite le diffuser (de 1 800 à 430 000 m2) ainsi que sa durée de vie qui s'étend entre une heure et un mois, puis paie en ligne pour le pusher selon les conditions définies. Le but initial était de séduire les marques qui peuvent ainsi communiquer auprès d'une cible jeune sur un lieu et à un moment précis. Mais les recruteurs, tout comme les chaînes de restaurant ou les marques de vêtements, y ont aussi vu leur intérêt.

L'agence Fred et Farid a recruté un community manager sur Snapchat

"Pour un recruteur, les géofiltres sont un bon moyen de sourcing pour s'adresser à un segment très précis. Ainsi, à Singapour, un cabinet d'avocat a envoyé un géofiltre "On recrute", dans le quartier d'un pub fréquenté par les meilleurs jeunes avocats de la cité Etat", s'amuse Lionel Prud'homme. Sans aller jusqu'à cette extrémité, les géofiltres permettent de communiquer et d'envoyer des snaps aux couleurs de l'entreprise, dans un lieu précis comme un salon professionnel, ou une zone fréquentée par les jeunes.

Avant d'officialiser son compte Snapchat, Axa Banque avait lancé un ballon d'essai. La société avait installé un stand nommé Rock&Job lors de la dernière édition de Rock en Seine en août 2016. Elle en avait profité pour lancer un filtre spécial pour l'événement. "Résultat, nous avons eu 1 500 vues cumulées, ce qui a constitué une agréable surprise", se réjouit Pierre Davainne, qui reconnaît que cela a incité la direction à investir davantage Snapchat. De son côté, Accenture a également commencé à déployer des géofiltres lors de salons professionnels.

Montrer les dessous d'une entreprise et communiquer lors d’événements ponctuels semblent les deux pivots d'une stratégie de communication corporate sur Snapchat. Mais une question demeure : est-il possible de recruter directement via cette appli ? La réponse tient en deux mots : oui, mais…

Oui, une entreprise peut tout à fait diffuser une offre sur Snapchat. Certaines agences publicitaires utilisent ce canal pour dénicher des stagiaires. L'agence Fred et Farid avait même été à l'origine d'un mini buzz en février en recrutant un community manager via l'appli.

Mais Snapchat a un inconvénient : pour être touché par l'offre, il faut suivre le compte Snapchat de l'entreprise qui recrute. Ce qui permet de s'adresser à des personnes qui connaissent potentiellement l'activité et la culture de l'entreprise. Tout en réduisant considérablement le vivier de candidats.

 

Et aussi

 

Recrutement / Accenture