Avec Digital Active, Google veut éduquer les Français au digital

Avec Digital Active, Google veut éduquer les Français au digital Le groupe américain estime que les étudiants et demandeurs d'emploi de l'Hexagone manquent de culture numérique. Il s'est donc lancé dans la formation en partenariat avec douze universités.

Charlotte ne cache pas sa joie : "J'ai beaucoup appris en matière de marketing digital. La formation est variée, les modules sont riches en conseils pratiques et les vidéos sont vraiment très bien faites. J'ai suivi la formation de A à Z sans difficulté grâce à ce format". L'étudiante en communication fait partie des 8 500 certifiés du programme Digital Active lancé par Google France en juin 2016.

Ce Mooc vise à se former au digital grâce à 23 modules comportant au total 89 vidéos. Une douzaine d'heure est nécessaire pour valider ce cours qui traite de sujets tels que le référencement, l'e-mailing, ou encore les règles de base du e-commerce, le web mobile ou les fondamentaux de la publicité display.

Point important, l'accès au cours tout comme la certification sont entièrement gratuits. Qu'il s'agisse du thème ou de la pédagogie, il s'agit donc d'un Mooc tout ce qu'il y a de plus classique. Qu'est ce qui a pu pousser l'entreprise co-fondée par Sergey Brin à Larry Page à se lancer dans la conception d'un programme qui n'existe qu'en France ?

Le programme Digital Active comporte 23 modules, 89 vidéos et se valide en une douzaine d'heures

David Yana, DRH de Google France, fournit la réponse. "Plus l'écosystème numérique d'un pays fonctionne, plus celui-ci crée de l'emploi et de la valeur ajoutée. Ce qui est bénéfique aux salariés, et bien entendu aux entreprises spécialisées dans l'informatique, dont Google". Or, selon lui, la France est en retard par rapport aux autres pays. "Actuellement, 12% des salariés Français sont capables de travailler dans le numérique contre 15% en Grande Bretagne et 18% aux Etats-Unis. Cela est en grande partie lié à un manque de formation, notamment dans le système scolaire. Doubler ce taux d'ici 2025 permettrait de réaliser un gain de PIB de 10%. Autre point, selon le Syntec numérique, le taux d'embauche en CDI est trois fois plus élevé dans le numérique que dans le reste de l'économie. Nous avons donc décidé à notre échelle de porter une pierre à l'édifice. Former au numérique, c'est créer de l'emploi".

Mais l'initiative n'est pas seulement altruiste. En formant une cible novice aux outils "maison", Google compte bien se positionner comme l'acteur incontournable du marketing digital. Que l'on ne s'y trompe pas, malgré la gratuité du service, le programme Digital Active est un outil de fidélisation.

David Yana est DRH de Google France. © Google France

Avec Digital Active, Google souhaite s'adresser en premier lieu aux étudiants et aux demandeurs d'emploi, soit les deux catégories qui ont le plus besoin d'une formation au numérique. "Mais tout le monde peut bien évidemment suivre la formation", précise David Yana. Pour cela, il suffit tout simplement de se connecter gratuitement à la plateforme Digital Active et de suivre les modules à son rythme. Si les plus chevronnés resteront sur leur faim, les novices pourront apprendre les bases du marketing numérique. Digital Active donne les clés nécessaires pour exercer un poste nécessitant une bonne maîtrise du numérique. Preuve de la qualité de la formation, le certificat est reconnu par l'IAB (International Advertising Bureau), soit l'association des professionnels de la communication sur Internet.

Google vise 10 000 certifiés d'ici  juin 2017

Pour le moment le succès semble au rendez-vous. Google France a pour objectif de délivrer 10 000 certifications d'ici fin juin 2017. Avec 8 500 certifiés en février, Digital Active est donc en avance sur son temps de parcours. "C'est un résultat très positif car nous n'avons pas cherché à communiquer sur le sujet. Nous sommes novices en matière de formation et nous avons beaucoup d'humilité", souligne David Yana. Pour améliorer l'audience de la formation, Google a opté pour une stratégie originale : s'appuyer sur les établissements d'enseignement supérieur plus que sur la notoriété d'un mastodonte qui ne souhaite pas utiliser la formation comme support publicitaire.

Google cible les universités

"Nous avons la conviction que pour former la nouvelle génération au numérique, nous ne pouvons pas nous baser uniquement sur une stratégie 100% en ligne. La proximité est pour nous importante", souligne David Yana. Résultat, Google propose aux universités de dispenser la formation Digitale Active directement dans les amphithéâtres. Pour le moment, 12 établissements se sont laissés séduire. Parmi eux, l'université Reims Champagne Ardennes qui a accueilli la formation en janvier 2017.

L'accord entre l'université et Google est simple : la première met à disposition des locaux et le géant américain envoie un formateur sur place pour une durée de deux jours et demi, soit le temps d'enseignement nécessaire. Le tout sans aucune transaction financière.

12 universités ont accueilli cette formation qui dure deux jours et demi 

"Nous avons choisi d'accueillir le programme Digital Active car il permet d'acquérir des compétences utiles sur le marché du travail que nous n'enseignons pas dans les facs. De plus nous avons eu l'assurance que Google ne se mettrait pas en avant de manière publicitaire. Ce point est important pour nous car plusieurs enseignants craignaient de faire entrer le loup dans la bergerie", explique Patrick Ravaux, directeur de la maison des langues de l'université de Reims Champagne-Ardennes et qui a considéré que la formation intéresserait les étudiants.

130 étudiants ont été certifiés à l'université de Reims Champagne Ardennes. © photo : Nicolas Dormont

Le pari s'est avéré gagnant. "L'université a communiqué en interne. Très vite, 150 jeunes se sont inscrits et 130 ont obtenu la certification" se réjouit l'universitaire qui a pu constater la diversité des profils certifiés : "Nous avons évidemment des certifiés provenant de la filière Administration Economique et Sociale (AES) et de gestion. Mais des étudiants d'autres départements, comme le droit ou les sciences humaines, ont également fait preuve d'intérêt", poursuit Patrick Ravaux, qui tient à souligner le retour très positif des étudiants.

Le succès du programme Digital Active dans les universités est corroboré par une étude menée par Ipsos auprès de 215 étudiants certifiés à l'université de La Rochelle. "Les résultats sont éloquents. 90% des répondants estiment que la certification rend le CV plus attractif, 98% des étudiants utilisateurs de LinkedIn ont rajouté le certificat à leur profil. Surtout, ils sont 75% à juger que la formation a été utile et qu'elle ouvrira de nouvelles opportunités. C'est la preuve que Digital Active est également très efficace en présentiel", constate David Yana.

Si Google envisage de poursuivre la formation dans les universités, le géant de la Silicon Valley ne souhaite pas s'implanter ailleurs. "Il est hors de question d'envoyer des formateurs ailleurs que dans les universités. Digital Active est gratuit. Nous ne comptons réaliser aucun profit avec cette initiative. Google France n'a pas vocation à concurrencer les organismes de formation qui sont spécialisés dans les formations au digital en entreprise", conclut le DRH de Google France.

Et aussi

Mooc / E-RH