Raconter sa vie

evitez de raconter votre vie.
Evitez de raconter votre vie. © Photomontage JDN / Hemera / Thinkstock

L'entretien avançant et le comportement du recruteur aidant, vous commencez naturellement à vous sentir plus à l'aise. Attention toutefois à ne pas tomber dans l'excès de familiarité et à commencer à vous épancher sur votre vie personnelle. "Il n'est pas nécessaire de rentrer dans les détails si le recruteur n'en fait pas la demande", explique Guillaume Colein. Vous ne savez en effet jamais à qui vous avez affaire et ignorez tout de lui. "La vie personnelle constitue un terrain terriblement glissant sur lequel on a peu de chance de convaincre et sur lequel il est très dangereux de s'aventurer de son propre chef", ajoute-t-il.

Vous devez donc là encore laisser la direction de la discussion au recruteur et aborder des sujets un peu plus personnels que s'il vous y invite.