Comment moins souffrir du bruit en open-space ?

Certains casques audio filtrent et annulent les bruits de fond dérangeants. Une solution idéale pour s'isoler sur un plateau bruyant et gagner en efficacité. Précisions.

Lieu de convivialité, l'open-space peut vite devenir le cauchemar des salariés lorsqu'il est mal insonorisé. Votre collègue de derrière passe sa vie au téléphone ? Les conversations, même murmurées, de vos voisines vous exaspèrent ? La climatisation bourdonne toute la journée, vous laissant un mal de tête systématique le soir ? La technologie peut venir à votre rescousse avec ses casques anti-bruit.

 

casque bose
Le QuietComfort 2 © Bose

Un signal sonore opposé pour compenser le bruit de fond

Le principe : de minuscules microphones sont placés sur les écouteurs et captent les bruits ambiants. Puis un circuit électronique trie les sons "acceptables" et les sons "parasites", compensant ces derniers par un signal sonore opposé. Dans vos oreilles, il ne reste que la musique, si votre casque est branché à un lecteur, ou le silence que vous recherchiez pour pouvoir vous concentrer. Conçus à la base pour atténuer les ronflements de moteurs lors d'un trajet en avion, ces casques sont idéaux dans le cas d'un bruit de fond diffus et persistant. Quant aux voix, elles ne seront jamais totalement filtrées mais fortement atténuées de telle sorte qu'il faudrait alors se concentrer pour entendre ce qui est dit. En outre, il n'est pas de mauvais ton de percevoir la voix de votre chef qui s'adresse à vous quand on est au travail.

 

Un vaste choix

La plupart des grandes marques de matériel audio ont dans leur catalogue un voire plusieurs versions de ces casques "à réduction de bruit". S'il existe quelques écouteurs très discrets car intra-auriculaires, c'est-à-dire qui s'insèrent à l'intérieur de l'oreille, notamment chez Philips et Sony, la majorité des constructeurs proposent des casques qui reposent sur l'oreille. L'avantage : à la technologie permettant de réduire activement le bruit, ces casques ajoutent une protection dite "passive" : les écouteurs sont constitués de matériaux qui eux-mêmes filtrent le bruit, de telle sorte que même lorsque le système anti-bruit est arrêté, une protection reste. Certaines innovations sont également venues améliorer cette technologie. Il est par exemple possible, comme sur les derniers modèles de Sennheiser, de ne laisser passer que la voix d'une personne qui vous parle et ainsi pouvoir tenir une conversation sans avoir à ôter son casque. Certains prévoient également la possibilité de retirer le câble audio : idéal lorsque l'on souhaite uniquement utiliser le casque pour obtenir le silence, et garder toute sa mobilité.

 

Quelques exemples de casques dotés de la technologie "réduction du bruit" :

 Bose : le QuietComfort 2 et et sa version plus petite le QuietConfort 3

 Sennheiser : le PXC 350 et le PXC 450
 Philips : le SHN 7500/00

 Sony : MDR-NC22, MDR-NC6, MDR-NC500D, MDR-NC40

 JVC : HA-NC250-E et HA-NC80-E

Mieux vivre en open space