Si vous ne payiez pas d'impôts locaux en 2015

Les personnes qui étaient exonérées d'impôts locaux en 2015 en raison de leur âge et de leurs faibles ressources le sont encore en 2016. © lavizzara - Fotoliacom
Si vous étiez exonéré de taxe d'habitation en 2015 du fait de la faiblesse de vos revenus, vous l'êtes à nouveau en 2016 même s'ils dépassent les plafonds fixés par la loi, à savoir 10 697 euros de revenu fiscal de référence (avis d'imposition 2016 sur les revenus de 2015). Dès lors, bien sûr, que vous respectez les conditions de cohabitation imposées (vivre seul ou avec une des personnes suivantes : époux, partenaire de Pacs, concubin, personnes à sa charge pour le calcul de l'impôt sur le revenu, personne titulaire de l'Aspa ou de l'Asi, personne dont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas certains plafonds) et que vous n'êtes pas assujetti à l'ISF. Ce dispositif temporaire s'applique également aux personnes qui étaient exonérées de taxe foncière en 2015 en raison de leurs ressources. Pour elles aussi, le bénéfice de l'exonération de taxe foncière est maintenu en 2016, même si leurs ressources excèdent les plafonds définis.