Sodexo déploie un broker de cloud recouvrant AWS, Azure... et cloud privé

En vue de fournir à ses différentes entités des ressources cloud via un guichet unique, le groupe français s'équipe d'un broker de cloud. Le projet a été présenté le 6 juillet lors de la Cloud Week Paris.

Le groupe de services français Sodexo a choisi de recourir à un broker de cloud. L'enjeu ? Disposer d'un portail unique pour gérer le provisioning d'applications à la fois sur son cloud privé (basé sur VMware) et sur deux clouds publics : Amazon Web Services (AWS) et Microsoft Azure. "Le broker a pour objectif d'outiller une démarche de cloud hybride", commente Rafik Kadi, directeur de projets informatiques chez Sodexo. "A terme, il doit être utilisé par un centre de services partagé pour distribuer des offres cloud packagées destinées à différentes entités du groupe." Rappelons que Sodexo (qui se présente comme le leader mondial des services de qualité de vie) compte 420 000 salariés répartis dans 80 pays.

Le broker de LinkBynet retenu par Sodexo

Sodexo s'est orienté vers le broker de cloud de Linkbynet. Un prestataire avec lequel le géant français du service a l'habitude de travailler. La société d'infogérance gérait déjà un des principaux data centers de Sodexo et opérait également le cœur de réseau du groupe.  Le tout représentant 1600 équipements et plus de 1300 serveurs.

Un broker qui devra être aussi efficace que le portail d'un cloud public

"Le broker de Linkbynet nous a séduit notamment car il est associé à une offre de services d'infogérance", souligne Rafik Kadi.  En effet, la solution (baptisée Selfdeploy) ne gère pas uniquement le provisioning et la facturation de ressources informatiques sur plusieurs clouds. Elle s'accompagne également d'une offre de services managés (couvrant sécurité, compliance, infogérance applicative, OS...), avec contrat de niveau de service à la clé.

Des composants du broker déjà utilisés pour déployer sur AWS

"Nous attendons de Linkbynet d'être capable de provisionner des ressources cloud et d'implémenter ces services managés aussi simplement et efficacement que si nous passions directement par le portail de gestion d'un cloud public", insiste Rafik Kadi. "Une telle offre doit nous permettre d'améliorer l'efficacité de nos opérations IT, et surtout d'ajuster au mieux les besoins des business unit en termes de cloud et de niveau de service."

La feuille de route du projet ? Sodexo prévoit de mettre pleinement en production Selfdeploy d'ici la fin de l'année. "Sachant que nous avons déjà recours à certains composants du broker, notamment autour de l'automatisation et du provisioning, pour opérer des applications sur le cloud d'Amazon par exemple", précise Rafik Kadi. Linkbynet infogère ainsi, déjà, 55 machines virtuelles AWS pour le compte de Sodexo.

Serveurs / Azure