Quand le Cloud Computing sème confusion et zizanie au bureau

Selon une étude commanditée par Citrix, 22% des américains affirment savoir ce qu'est le Cloud Computing et comment il fonctionne. Pire : plus de la moitié pensent qu'il a quelque chose à avoir avec les orages...

Les résultats d'étude sont parfois surprenants. C'est le cas pour ceux relatifs à une enquête menée auprès d'un échantillon représentatif de 1 006 américains par le cabinet Wakefield Research pour le compte de Citrix. Ainsi, on est quelque peu surpris d'apprendre que 51% des répondants pensent qu'une tempête peut avoir une incidence sur le fonctionnement du Cloud Computing, et 29% que le Cloud a quelque chose à voir avec la météo. Seulement 16% l'associe à un réseau d'ordinateurs permettant de stocker, d'accéder à des applications et de partager des données via Internet. Certains l'associent (heureusement rarement) à de la fumée, l'hyperespace ou un lieu de rencontre.

Si près du tiers des personnes interrogées (32%) percoivent le Cloud Computing comme appartenant au futur, il ne va pas sans créer quelques belles confusions voire ouvrir la porte à de beaux mensonges. Ainsi, 54% des américains indiquent n'avoir jamais recouru au Cloud. Cependant, 95% de ceux qui pensent ne pas l'utiliser le font en réalité dans différents domaines : banque en ligne (65%), e-commerce (63%), réseau social (58%), jeux en ligne (45%), partage de photos (29%), stockage de musiques et de vidéos (22%) ou de fichiers (19%).

Si le fait de ne pas savoir ce qu'est le Cloud est une chose, faire croire qu'on le sait au bureau et dans des conversions professionnelles en est une autre, et certains poussent le bouchon un peu loin. Ils sont ainsi 22% à avoir admis prétendre connaître le Cloud et la façon dont il fonctionne sans en connaître pourtant la moindre chose. Parmi cette population, 33% l'ont fait au bureau et 14% au cours d'un entretien professionnel. Plus on est jeune, plus on fait preuve d'aplomb pour assumer son mensonge : 36% chez les 18-29 ans et 18% chez les plus de 30 ans. "A l'heure actuelle, il existe un fossé entre les perceptions et la réalité de ce que recouvre le Cloud Computing", explique Kim DeCarlis, vice président du marketing chez Citrix. On veut bien le croire sur parole.

 

Citrix