Comparatif cloud : Google truste la première place, devant Cloudwatt

Comparatif cloud Le comparatif Cloud JDN / CloudScreener / Cedexis fait peau neuve. Aux côtés des indices de performance et de prix, il intègre désormais un indice de niveau de service.

Le comparatif CloudScreener / Cedexis pour le JDN affine une nouvelle fois sa méthodologie dans l'optique de proposer un classement toujours plus représentatif de la réalité du terrain. En complément des indices historiques de performance technique et de prix, il intègre à l'occasion de cette nouvelle édition un indice de niveau de service. Conçu par CloudScreener, ce nouvel indice est calculé à partir de plusieurs critères : la capacités du cloud à monter en gamme (en termes de RAM et vCPU), sa présence géographique en matière de zones de disponibilité, ses engagements de disponibilité (SLA), sans oublier sa conformité avec les grandes certifications du marché. 

OVH est toujours en cours d'intégration dans le classement. Il devrait y apparaître sous peu.


 Classement général

Dans ce classement tout neuf, Google prend la première place, devant Cloudwatt et l'Italien Aruba. Il tire parti d'une réduction de tarifs, mais aussi d'une honorable 4e position au sein du nouvel l'indice de Niveau de service. Dans le bas du palmarès, Amazon Web Services (AWS) progresse de deux marches, et se hisse à la 7e place profitant notamment de sa position de numéro 1 sur le Niveau de service.

SoftLayer, le cloud d'infrastructure d'IBM, fait son entrée dans le palmarès. Il se hisse à la 6e position du classement général, devant AWS et Microsoft Azure. "SoftLayer propose une offre complète, et tire aussi son épingle du jeu grâce à la présence d'un data center en France", note Anthony Sollinger, président  et co-fondateur de CloudScreener.

Classement général des clouds CloudScreener / Cedexis
Classement généralFournisseursIndice général
Source : CloudScreener / Cedexis
1Google Compute Engine 84
2Cloudwatt 72
3Aruba 71
4Numergy 69
5Ikoula 66
6IBM SoftLayer 65
7Amazon Web Services 62
8Microsoft Azure 61
9Joyent 56
10Rackspace 56

 Cloud : comparatif des niveaux de service

Sans grande surprise au vu de la richesse de son offre, Amazon Web Services (AWS) prend donc la tête du classement dans la catégorie Niveau de service. Il est suivi de près par Microsoft Azure, son principal challenger en termes de part de marché sur les clouds d'infrastructure.

"AWS tout comme Google ne dispose pas de data center en France, mais propose des points de présence dans l'Hexagone pour améliorer les performances réseau des applications", précise Anthony Sollinger. "Quant à Ikoula, il vient d'étendre sa couverture géographique et de nouvelles zones en Allemagne, Suisse et Luxembourg, qui seront très prochainement disponibles et donc pris en compte dans l'indice. Enfin, Microsoft propose en bêta une gamme "G" de serveur offrant jusque 64 cores et 448 Go, qui sera intégré dans le classement dès que disponible."

Classement du Niveau de service des clouds
ClassementFournisseursIndice Service
Source : CloudScreener
1Amazon Web Services82
2Microsoft Azure79
3IBM SoftLayer74
4Google Compute Engine71
5Rackspace61
6Joyent50
7Numergy47
8Aruba46
9ikoula40
10Cloudwatt (Orange)38
cloud
Comparatif des services des clouds. © CloudScreener

Notes : SoftLayer propose des VM jusque 16 cœurs (non vCPU) et 64 Go de RAM, et des solutions "bare metal" au dessus, jusqu'à 40 cœurs et 512 Go RAM. Il affiche un engagement de disponibilité de 100% sur le portail d'administration et le réseau, avec crédit client pour toute interruption au-delà de 30 minutes consécutives (soit 99,93%). Mais il n'offre pas d'engagement sur la partie compute (VM), mais une garantie de rétablissement de 2h sur le matériel sous-jacent (soit 99,73% mensuel, sans tenir compte de la remise en état des couches supérieures). Numergy propose un engagement de 99,9% de disponibilité, et 99,99% au travers de ses partenaires revendeurs.


  Cloud : comparatif de la performance

Ikoula profite toujours de bonnes performances très équilibrées - à la fois sur les disques, les CPU et la Ram. Numergy se hisse encore juste derrière. Une position que le cloud souverain français doit à des niveaux exceptionnels en matière de disque, bien au dessus de l'indice de référence. Mais ses performances en CPU, qui demeurent bien en dessous de l'indice de référence, le relègue à la deuxième place de la catégorie.
Classement des performances des clouds CloudScreener / Cedexis
Réseau*Réseau*Disque**Disque**CPU**RAM**
Source : CloudScreener / Cedexis
FournisseursIndiceTps de réponse en msTx de dispoIOPSBande passante en Ko/sEvents/sVitesse transfert en Mo/s
1- Ikoula 100 4499,39%12 236190 0001292 332
2- Numergy 96 4399,40%20 282482 928682 709
3- Google 92 4799,40%1 49973 823791 833
4- Cloudwatt 92 4399,44%1 499195 380621 403
5- Joyent 88 5399,32%4 707159 166522 381
6- Aruba 82 4399,43%5 40450 557522 290
7- Rackspace 79 5199,38%1 323183 645258360
8- SoftLayer 76 4799,42%23 217772 43667415
9- Amazon 57 6699,41%3 11834 81536683
10- Microsoft 54 5699,42%23334 26767229

** Mesures CloudScreener (moyennes)

Définitions :
 Temps de réponse : temps de réponse médian en millisecondes (mesuré par Cedexis pour tous les FAI depuis la France)
 Taux de disponibilité : taux de disponibilité médian en pourcentage
(mesuré par Cedexis pour tous les FAI depuis la France)
 IOPS : nombre
moyen d'opérations d'entrée-sortie par seconde (test 100% en écriture random 4Ko)
 
Bande passante : bande passante moyenne en mégaoctets par seconde (test 100% en écriture séquentielle 1Mo)
 CPU / Events/sec : nombre moyen d'événements traités par seconde (partant de 32 process lancés toutes les 60 secondes avec l'outil SysBench)
 RAM / Vitesse transfert : vitesse de transfert moyenne en mégaoctets par seconde



 Cloud : comparatif de prix

Au sein du comparatif des prix, Google tire profit de sa récente baisse de tarifs (lire l'article : Google Compute Engine, baisse de 30% du prix des VM d'entrée de gamme). De la 3e place du palmarès dans cette catégorie le mois dernier, il se place en tête à l'issue du mois de mai. Quant à la baisse de prix d'Amazon (de 5%), elle n'est pas suffisante pour permettre à AWS de progresser dans le classement des prix. Amazon Web Service reste à la 7e place.
"Contrairement aux mois précédents, le taux de conversion euros - dollars provoque une baisse des prix des fournisseurs américains facturant en dollars uniquement", ajoute-t-on chez CloudScreener.

Classement des prix des clouds par types de projet
RangIndicePrix instance "type M" LinuxPrix instance "type M" WindowsPrix cas client n°1Prix cas client n°2Prix cas client n°3
Source : CloudScreener
1- Google 90 27 € 54 € 162 € 543 € 314 €
2- Aruba 86 40 € 40 € 120 € 493 € 369 €
3- Cloudwatt 85 36 € 55 € 166 € 443 € 342 €
4- Numergy 65 40 € 56 € 169 € 988 € 392 €
5- Ikoula 57 44 € 76 € 229 € 688 € 396 €
6- Microsoft 49 51 € 82 € 246 € 747 € 428 €
7- Amazon 48 50 € 87 € 261 € 770 € 430 €
8- SoftLayer 45 75 € 82 € 246 € 791 € 558 €
9- Joyent 30 79 € 196 € 368 € 1 190 € 659 €
10- Rackspace 28 97 € 123 € 374 € 1 398 € 791 €
Les prix et performances indiquées pour Numergy sont ceux de l'offre Numergy Cloud version Vmware.
Les types de projet
Infrastructure cloudType de besoin métier
Source : CloudScreener
*Petit projetTrois instances de type "moyenne" + 13 Go/mois de trafic sortant (1Mbps), OS : Windows, utilisation à 100% (730h), sans engagement de durée.Hébergement d'application métier, 30 à 50 utilisateurs, disponibilité : 99,99%
**Projet moyenSix instances de type "moyenne" + 3 instances de type "large" + 75 Go de stockage block, 2 To/mois de trafic sortant (80 Mbps), OS Linux, utilisation à 100% (730h), sans engagement de durée.Hébergement de site d'e-commerce, 300 000 à 500 000 visites par mois, disponibilité : 99,99%
***Grand projetQuatre instances de type "large" + 2 instances de type "extra larges" + 50 Go de stockage block + 250 Go/mois de trafic sortant (8Mbps), OS Linux, utilisation à 50% (365h), sans engagement de duréeHébergement d'application métier, 750 à 1 000 utilisateurs, disponibilité : 99,9%

Méthodologie : le classement CloudScreener / Cedexis / JDN est élaboré grâce à une plate-forme de supervision Performance / Prix / Niveau de service mise au point par CloudScreener, et à l'infrastructure de supervision réseau de Cedexis.

Les indices de prix sur lesquels repose le classement sont calculés à partir de plusieurs indicateurs : le prix d'instances types, et de configurations cloud adaptées à trois périmètres de projet métier. Quant aux indices de performance, ils recouvrent des indicateurs de performance (IOPS, RAM, CPU...), issus du système de supervision de CloudScreener, et les indicateurs de performance réseau de Cedexis.

 Lire la méthodologie dans son intégralité:

Autour du même sujet