Microsoft tacle Amazon sur le Big Data en mode Cloud

Le cloud est désormais équipé d'instances de 32 cœurs CPU et 450 Go de Ram visant à mieux répondre au traitement de données en masse. Azure intègre aussi Cloudera.

Microsoft avance ses pions en matière de cloud. Lors d'une conférence de presse ce 20 octobre présidée par son CEO Satya Nadella, le géant informatique a annoncé le lancement d'ici un mois d'une appliance Azure. Il a aussi inauguré une place de marché sur Azure. L'Azure MarketPlace va pouvoir être utilisée par les partenaires du groupe pour commercialiser et diffuser leurs OS, applications ou API basés sur le cloud de l'éditeur. En vue de s'ouvrir toujours plus sur son écosystème, Microsoft a par ailleurs précisé que la distribution Linux CoreOS, centrée sur la gestion de cluster en mode cloud, était désormais supportée par son nuage.

Mais l'une des annonces était plus importante que toutes les autres : la commercialisation d'une nouvelle famille d'instance Azure pas tout à fait comme les autres : G. Un type d'instance, reposant sur une architecture Intel Xeon de dernière génération, affichant pas moins de 32 cœurs CPU, 450 Go de Ram, et 6,5 To de mémoire de stockage SSD. Avec cette VM, Microsoft prend nettement l'avantage sur Amazon et son instance HS1 (qui affiche 16 cœurs et 110 Go de Ram).

Ce n'est pas tout. A cela s'ajoute une nouvelle offre de stockage dite premium avec jusqu'à 32 To de stockage par VM, et une capacité de 50 000 entrées et sorties par seconde et par instance. "Le tout avec moins d'une milliseconde de latence, dans l'optique de démultiplier la charge de travail", commente Scott Guthrie, vice président exécutif Cloud et Enterprise de Microsoft.

Avec ces deux nouveaux services, la volonté de Microsoft de s'imposer sur le Big Data en mode cloud se détache encore plus nettement. D'autant que la société de Redmond a aussi officialisé pour l'occasion un partenariat avec Cloudera. La distribution Hadoop s'intègre à Azure. Mais aussi à sa place de marché - qui permet en quelques clics de déployer une cluster d'instances Cloudera pré paramétré et prés à l'emploi. L'accord signé avec le distributeur Hadoop porte en outre sur l'intégration de sa technologie à Office 365. Depuis Excel, il est ainsi désormais possible de s'interfacer avec la solution de Big Data pour générer des indicateurs.

CPU