Microsoft a 40 ans : retour sur une incroyable histoire

Microsoft a 40 ans : retour sur une incroyable histoire Après avoir dominé le marché des OS pendant deux décennies et négocié l'arrivée d'Internet, le groupe doit se repositionner pour faire face à l'émergence de la mobilité et du cloud.

 4 avril 1975 : naissance de Microsoft

Microsoft (qui s'est d'abord appelé Micro-Soft) est fondé le 4 avril 1975 par Paul Allen, alors âgé de 22 ans, et Bill Gates, 20 ans, tous deux étudiants à Harvard. Leur premier coup : développer l'interpréteur Basic de l'Altaïr 8080. Après le Micral en 1972, il s'agit d'un des tous premiers micro-ordinateurs vendu dans le commerce. Embarquant un microprocesseur Intel, il était initialement limité au langage assembleur. Dans la foulée, les deux fondateurs installent leur société dans un motel d'Albuquerque au Nouveau-Mexique (à quelques pas du siège de MITS, constructeur de l'Altaïr).

c3265e0c 039e 417d a23c 89100118d8a7 7
Les deux cofondateurs de Microsoft, Paul Allen et Bill Gates. © Microsoft

 6 novembre 1980 : Microsoft vent DOS à IBM... sans exclusivité

Bill Gates signe le 6 novembre 1980 un contrat qui va faire entrer Microsoft dans la cour des grands. L'éditeur, qui n'est encore qu'une start-up, est choisi par IBM pour développer l'OS de sa première ligne de PC (embarquant le processeur x86 8088 d'Intel). Gates parvient à doubler Digital Research, leader du marché des OS à l'époque avec son CP/M, dont la proposition n'est pas retenue. Pour pouvoir réaliser son tour de passe-passe, Microsoft acquiert QDOS, un clone de CP/M, pour 50 000 dollars. Le coup de génie ? Le contrat signé avec IBM n'est pas exclusif. Microsoft va pouvoir vendre son OS à d'autres constructeurs de PC. Et Bill Gates a négocié 35 dollars par copie de MS-DOS écoulé avec chaque IBM PC. Des millions d'exemplaires seront vendus à partir de 1981. C'est la fortune.

 13 mars 1986, Microsoft entre en bourse

Microsoft entre au Nasdaq en mars 1986, et atteint très vite l'une des premières places du marché en termes de capitalisation boursière. Un an après, à 31 ans, Bill Gates devient milliardaire. Microsoft va exploiter au mieux cette levée de fonds. De 198 millions de dollars en 1986, son chiffre d'affaires grimpe à 1 milliard de dollars dès 1990.

 8 août 1989 : lancement de la première version d'Office

Office version 1 a d'abord été lancé pour Mac

En août 1989, Office version 1 est lancé. D'abord commercialisé pour Mac, la suite regroupe dans la même boite les logiciels bureautiques que Microsoft vendait séparément depuis 1983. Elle est déjà composée de Word (4.0), Excel (2.2), PowerPoint (2.01) et Microsoft Mail. Un an plus tard, elle sort pour Windows (3.0). En août 1995, en même temps que Windows 95 (voir plus bas), c'est la sortie d'Office 95. Avec cette nouvelle mouture, Microsoft assoit définitivement sa suprématie sur le marché des suites bureautiques. Selon Microsoft, Excel est utilisé par 30 millions de personnes fin 1995.

 9 juillet 1993 : sortie de Windows NT

Windows NT (3.1) est lancé en 1993. C'est la première déclinaison de Windows véritablement taillée pour le monde de l'entreprise. Elle est dotée d'une version serveur qui deviendra plus tard Windows Server. En mai 1995, Windows NT Server 3.15 intègre pour la première fois un serveur Web. C'est la naissance de IIS. Mais cette brique ne parviendra pas à endiguer la montée en puissance d'Apache lancé la même année.

Commercialisé en août 1996, Windows NT 4.0 va en revanche permettre à Microsoft de s'imposer dans l'entreprise sur le poste de travail. Doté d'une version pour PC équipée de l'interface graphique de Windows 95, NT 4.0 s'accompagne d'un serveur de qualité. Il atteint rapidement une part de marché mondiale supérieure à 65%, et signe ainsi le déclin de Novell Netware.

 24 août 1995 : sortie de Windows 95

Lancé en version 1 en 1985, Windows n'était jusqu'alors qu'une surcouche graphique au DOS. Avec Windows 95, le noyau MS-DOS n'est plus visible. C'est aussi la première version de l'OS qui intègre un menu Démarrer, ainsi qu'une gestion native des pilotes qui faisait tellement défaut aux éditions précédentes. Internet Explorer fait également son apparition. Tout est là. Supportant les architectures 32bit, Windows 95 est adapté aux PC 386, puis aux Pentium qui marquent le véritable démarrage du PC sur le segment grand public.

Boosté par le soutien de grands constructeurs comme HP et Compaq, Windows 95 atteint une part de marché de près de 70% en 1997... Du même coup, Internet Explorer passe en quelques années largement devant Netscape. Et avec la version suivante de Windows (98), l'écart se creuse en encore. De 80% en 1995, le taux de pénétration du navigateur d'AOL n'est plus que de 4,5% en 2001... contre 94,2% pour Internet Explorer.

78d9d0dc 820a 47bb baf3 b9aed638786e 6
Bill Gates lors de la conférence de lancement de Windows 95. © Microsoft

 22 juin 2000 : lancement de la stratégie .Net

Lancé le 22 juin 2000 lors d'une conférence de Bill Gates et Steve Ballmer, ".Net" ("dot Net" en anglais) dessine la stratégie "tout Internet" de Microsoft. Objectif : faire évoluer les solutions Windows, serveur et poste de travail, vers un environnement applicatif de nouvelle génération. Le framework .Net lancé en 2001 place donc les technologies web au cœur de l'OS. L'objectif est d'équiper Windows d'une couche d'API permettant aux applications de dialoguer ensemble. A l'époque, Microsoft mise sur la technologie SOAP. C'est finalement REST qui s'imposera quelques années après sur le marché des API, notamment sous l'impulsion de Google. L'infrastructure .Net introduit aussi le langage orienté objet C# qui vise alors à répondre au Java de Sun.

Finalement, cette stratégie ne parviendra pas à endiguer la montée en puissance d'Apache ni de Java...

 27 octobre 2008 : Microsoft dévoile Azure

Alors qu'Amazon avait lancé son cloud d'infrastructure depuis deux ans déjà, Microsoft lève le voile en octobre 2008 sur le projet Windows Azure. Les premiers services Azure seront commercialisés en 2010. Il s'agit dans un premier temps d'un cloud de plateforme. Dès son lancement, Azure s'ouvre à des langages de développement que Microsoft ne propose pas dans Windows Server, notamment Java et Ruby. C'est la surprise. En juin 2012, Azure est complété d'un cloud d'infrastructure. Là encore, Microsoft joue la carte de l'ouverture en proposant à la fois des machines virtuelles Windows... et Linux. Depuis, le cloud ne cesse de s'enrichir à un rythme effréné : service d'hébergement de sites Web, de backend d'apps mobiles, de cluster Hadoop, containers Docker... Pourtant, Windows Azure (depuis rebaptisé Microsoft Azure) demeure derrière Amazon Web Services en termes de part de marché, même si les derniers indicateurs tendent à montrer un écart qui se ressert

 4 février 2014 : nomination de Satya Nadella comme PDG

Le 4 février 2014, Satya Nadella qui était alors vice-président Enterprise et Cloud de Microsoft, est nommé PDG. Il succède à Steve Ballmer qui avait lui-même succédé à Bill Gates 14 ans auparavant. La situation est alors délicate. Le marché des PC est en perte de vitesse. Windows 8 qui devait positionner Microsoft sur le marché des tablettes peine à décoller. Quant au Windows Phone, il ne dépasse pas les 3% de part de marché, très loin derrière iOS et Android (lire les chiffres publiés alors par Business Insider). Pour répondre à ce défi, Satya Nadella remobilise ses équipes, et les réoriente vers l'innovation. Pour bien montrer cette stratégie de rupture, Windows passera directement à la version 10. Ce sera un OS unique, à la fois pour PC, tablettes, smartphones, grands écrans et objets connectés, avec à la clé un mode de développement collaboratif impliquant les utilisateurs.

2431103 a microsoft ventures paris satya nadella conseille les start up
Satya Nadella est PDG de Microsoft depuis février 2014. © Microsoft

Autre défi : réussir le basculement dans le cloud des offres d'application du groupe, au premier rang desquelles Office. Et là, Satya Nadella fait certains choix radicaux : par exemple, les apps 100% tactiles d'Office 365 (la version cloud de la suite bureautique) sont d'abord lancées pour iPad et tablettes Android avant de l'être pour Windows. Office 365 intègre par ailleurs le réseau social d'entreprise Yammer, Skype pour la communication unifiée, et s'oriente vers la notion de digital workplace (avec Delve et l'Office Graph). La stratégie paie. Office 365 domine désormais largement les Google Apps. Le taux de pénétration de la suite bureautique pourrait même dépasser bientôt celui des technologie Salesforce. Le pari semble donc bien être gagné.
 

 Et 2015 : l'année du lancement de Windows 10

Windows 10 sera lancé cet été. Au-delà de son caractère multiplateforme, il a pour but de faire entrer Windows dans l'ère de l'innovation. Pour l'heure en bêta, Windows 10 intègre l'assistant vocal Cortana (qui était jusqu'ici limité au Windows Phone), mais aussi un tout nouveau navigateur (nom de code : Project Spartan), qui se veut plus moderne et plus standardisé qu'Internet Explorer. Windows 10 fera aussi l'objet d'une version pour casques holographiques pour le moins originale (Windows Holographic).
 

 

Bill Gates écrit une lettre aux salariés

A l'occasion du 40e anniversaire du groupe, Bill Gates n'a pas hésité à envoyer une lettre à l'ensemble des salariés du groupe (voir le tweet ci-dessous). Rappelant que l'objectif initial des fondateurs était de mettre un PC sur chaque bureau et dans chaque foyer, il y évoque la révolution que Microsoft traverse actuellement. "Nous vivons déjà dans un monde multiplateforme, dans lequel l'informatique sera de plus en plus présent", indique-t-il. "Nous nous rapprochons du moment où ordinateurs et robots seront capables de voir, bouger, et interagir naturellement... Sous la direction de Nadella, Microsoft est mieux positionné que jamais pour relever ces défis".

Alors que Bill Gates a toujours un rôle de conseiller auprès de Satya Nadella, le fondateur a définitivement quitté le conseil d'administration de Microsoft en Janvier 2015.
 

Autour du même sujet

Microsoft a 40 ans : retour sur une incroyable histoire
Microsoft a 40 ans : retour sur une incroyable histoire

 4 avril 1975 : naissance de Microsoft Microsoft (qui s'est d'abord appelé Micro-Soft) est fondé le 4 avril 1975 par Paul Allen, alors âgé de 22 ans, et Bill Gates, 20 ans, tous deux étudiants à Harvard. Leur premier coup : développer...