IBM dévoile les 5 innovations digitales du futur

L'alliance du cloud computing, big data et machine learning constitue un cocktail explosif pour élaborer des services numériques avancés selon IBM. Commerce, santé et smart city devraient en profiter.

IBM a entrouvert les portes du futur en annonçant les 5 innovations susceptibles de "transformer la façon de travailler, vivre et interagir dans les 5 prochaines années". Tout un programme. Toutes les innovations présentées par Big Blue ont la particularité de faire appel à un cocktail de technologies : cloud computing, Big Data, analytique et aussi machine learning (systèmes apprenants). Voici les 5 innovations qui devraient marquer les prochaines années selon IBM :

 Le Big Data au service de la santé

Dans cinq ans, les progrès dans l'analyse des gros volumes de données et l'essor des systèmes cognitifs dans le Cloud pourraient, selon IBM, aider les médecins à diagnostiquer un cancer avec une précision accrue et à créer des programmes de traitement de la maladie personnalisés. Des machines intelligentes pourraient examiner à la fois l'intégralité du séquençage du génome du patient, ainsi que de vastes bibliothèques de dossiers médicaux et de publications scientifiques. Objectif : apprendre de ces données afin de fournir rapidement aux oncologues des indications précises et réalisables quant aux différentes possibilités de traitement. Des innovations qu'explore déjà activement IBM avec son système intelligent Watson (lire "Ce qu'apporte Watson au secteur de la santé").

 Un commerce de proximité connecté

Les commerces pourraient eux aussi disposer de technologies de type Watson, et en équiper leurs vendeurs de façon à en faire des "experts" de chaque produit présent dans les rayons. Ils pourraient aussi anticiper la plupart des envies et besoins des consommateurs de façon très précise. Les magasins seraient en outre en mesure d'offrir aux clients, où qu'ils se trouvent, une grande variété d'options de retrait et de livraison.

 Les smart cities au service des citoyens

En 2019, les villes plus intelligentes comprendraient en temps réel les milliards d'événements qui s'y produisent. Pour cela, les ordinateurs auraient appris à analyser les besoins des individus, leurs centres d'intérêts, leurs activités et leurs façons de se déplacer. Grâce aux informations fournies librement par les citoyens, les villes et leurs dirigeants pourraient comprendre et appréhender la nature, le lieu et le moment précis de leurs besoins et ainsi y répondre de manière optimale et dynamique.

 Un garde du corps digital

Un niveau de protection supplémentaire pourrait voir le jour pour lutter contre le vol d'identité. Les systèmes de sécurité devraient pouvoir assimiler des données contextuelles, situationnelles et historiques afin de vérifier l'identité d'une personne sur différents terminaux. En collectant les informations sur ses usagers, ce garde du corps digital pourrait distinguer les activités qui sont normales et raisonnables de celles qui ne le sont pas, pour ainsi agir en conséquence.

 Un programme scolaire apprenant et personnalisé

Les écoles pourraient mieux connaître chaque élève à partir non plus uniquement des tests d'aptitude mais également des données collectées en continu (résultats des examens, fréquentation des cours, comportement sur les plateformes d'e-learning...). Des outils d'analyse sophistiqués délivrés dans le Cloud pourraient fournir aux enseignants un support à la prise de décision, leur permettant d'identifier à l'avance les étudiants susceptibles d'être en difficulté et de déterminer ce qui leur pose problème. 

IBM / Big Data