OpenWorld : Oracle annonce son SAP Hana killer

Oracle dote sa base de données 12c de possibilités d'exécution en mémoire. Un nouveau serveur SPARC M6-32 et une appliance de sauvegarde sont également lancés.

Oracle a gonflé les muscles dès le premier jour de sa conférence OpenWorld 2013 qui se déroule en ce moment à San Francisco. Son PDG, Larry Ellison, a ainsi annoncé la disponibilité de l'option In-Memory au sein de la nouvelle base de données Oracle 12c. Objectif : se donner les moyens de lutter à armes égales contre SAP Hana.

Cette nouvelle option doit permettre à la base de données de traiter plusieurs milliards de lignes et de colonnes dans des délais très courts, Oracle annonçant même un temps de traitement 100 fois plus rapide que la version précédente. L'une des clés permettant d'expliquer cette performance tiendrait dans la nouvelle capacité de structuration des données allant bien au-delà de la réplication des données en RAM. Précision d'importance : l'option In-Memory d'Oracle 12c ne nécessitera aucune réécriture d'applications sachant qu'elle fonctionnera également avec la nouvelle option multi-tenant pour les applications cloud d'Oracle 12c.

Oracle en a également profité de d'OpenWorld pour présenter son nouveau serveur SPARC M6-32, avec à la clé un doublement du nombre de cœurs de processeur par rapport à l'ancienne version M5 et pas moins de 32 To de DRAM. L'appliance Oracle Database Backup Logging Recovery, permettant la sauvegarde à chaud des bases de données, a aussi été dévoilée.

M6 / Oracle