Windows 8.1 : comment bien négocier la migration

Windows 8.1 : comment bien négocier la migration Nous avons testé la migration sur trois configurations différentes, PC et tablette, de la plus ancienne à la plus récente. Certains points devront être vérifiés.

  Télécharger Windows 8.1

Nous avons eu l'occasion de mettre à jour plusieurs terminaux tournant déjà sous Windows 8, vers Windows 8.1. Une montée de version qui, rappelons-le, est offerte gratuitement au détenteur de Windows 8.

Une migration réussie pour un Compaq de 8 ans

compaq
Nous sommes parvenus à migrer vers Windows 8.1 un Compaq Presario commercialisé il y a près de 8 ans (sous Windows XP). Ce qui lui a donné une nouvelle jeunesse, en améliorant nettement ses performances. © HP

Première configuration testée : une Surface Pro de première génération (cf. le tableau ci-dessous avec le détail des spécifications techniques de chaque terminal migré). Aucun souci majeur n'est à relever. Normal, ou heureusement, car nous sommes en présence d'une tablette conçue par Microsoft. Facile !

Plus dur maintenant. Pour la deuxième configuration éprouvée, nous avons choisi un ordinateur d'ancienne génération, de marque Compaq (cf. détail ci-dessous). A notre grande surprise, nous ne rencontrons également aucun problème. Et ce, alors même que Microsoft avait pourtant indiqué que Windows 8.1 ne pouvait être installé sur des matériels non-conçus pour Windows 7. Ce qui est pourtant bien le cas ici, puisque ce PC, commercialisé il y a 8 ans, étaient livré à l'époque avec Windows XP.

Il faut dire que ce Compaq avait été migré vers Windows 8, lors de la sortie de ce dernier il y a un an (Microsoft permettait alors de reprendre les fichiers et données personnelles, stockées sur XP comme Vista, mais pas les paramètre de l'OS). Un passage qui lui avait permis de bénéficier de la légèreté de Windows 8, notamment due à son nouveau système de fenêtrage, et ainsi de gagner nettement en performance. Avec Windows 8.1, les performances de la machine semblent être au moins aussi bonnes, tant au démarrage que lors de l'exécution des applications, voire meilleures. Applications, documents et configurations ont aussi été entièrement récupérées. 

Seul élément à noter, mais attendu, la procédure d'installation a nécessité d'activer un compte Microsoft, ce qui n'avait pas été le cas avec Windows 8. Objectif de l'éditeur : proposer à l'utilisateur un identifiant unique, à la fois pour accéder à son terminal, mais aussi aux services de stockage en mode cloud qu'il propose en complément (notamment SkyDrive, mais aussi Skype). Pour finir, il faudra prendre une précaution côté configuration : le PC ne pourra plus être mis en veille (ni l'écran d'ailleurs), au risque de devoir effectuer un redémarrage complet ensuite.

Du côté des entreprises, une nouvelle version d'Active Directory a été dévoilée parallèlement (à la fois sous forme de service cloud Azure, et d'un composant Windows Server 2012 R2) pour permettre de gérer le provisionning des droits d'accès. Et ce en couvrant Windows 8.1 et les applications mises à disposition par ce biais par la DSI - qu'elles soient en mode cloud ou hébergées sur des serveurs internes. Ce nouvel édifice technique ayant pour objectif de faire évoluer Windows 8.1 vers un OS cloud d'entreprise, ce qui devrait être le grand projet de Microsoft avec Windows 9.

Des problèmes particuliers de migration applicative

Pour migrer depuis Windows 7, Microsoft a doté l'archive et le DVD de Windows 8.1 d'un outil de mise à jour. Il permet de conserver les documents personnels, mais pas en englobant les applications et la configuration de l'OS (comme c'était le cas lors avec le module de migration de Windows 8). Une routine supplémentaire devra donc être ajoutée pour réinstaller les logiciels existants.

dell
Autre PC migré de Windows 8 vers Windows 8.1 : une station de travail Dell XPS. Là, nous avons essuyé un problème de compatibilité avec une application métier. © Dell

Dernière configuration basculée de Windows 8 à Windows 8.1, un PC de bureau Dell de dernière génération (XPS 8500), acquis avec Windows 8. Pro cette fois. Force est de constater d'abord que l'installation demande bien 15 à 20 minutes, ce qui est sensiblement équivalent au temps de mise à jour des deux autres configurations testées (notons sur ce point qu'une mise à jour vers Windows 8.1 n'engendre pas un reformatage du disque, mais une écriture par dessus Windows 8, ce qui est plus rapide).

Attention néanmoins aux applications métier installées. Car même si l'installation de Windows 8.1 est censée gérer la migration des applications existantes (x86), il est possible d'être confronté à des cas particuliers... Comme toujours.

Ainsi, la station de travail Dell sur laquelle nous avons opéré la migration disposait d'un atelier de montage de cinéma professionnel (Lightworks) qui a bloqué la procédure. Le problème provenait d'un composant embarqué dans ce logiciel, baptisé Sentinel Runtime Drivers, qu'il a fallu désactiver en passant en ligne de commande pour poursuivre la procédure (lire le tutoriel en anglais). L'opération se termine ensuite sans problème, la configuration Windows 8 initiale étant entièrement reprise.

Pour finir, une précision importante : quand la version Preview de Windows 8.1 a été installée sur un poste, il sera nécessaire de réinstaller l'ensemble de ses applications lors du passage à la version finale, tout comme lors d'un retour en arrière vers la configuration initiale (lire notre article, Migrer vers Windows 8.1 Preview : attention danger !).

Migration de Windows 8 à Windows 8.1 : les configurations testées
ConfigurationCommentaire
Source : JDN
PC Compaq PresarioProcesseur x64 32bits AMD Athlon 64 Processeur 3500+ de 2,21 Ghz, 3 Go de Ram, mémoire de 180 Go, optimisé pour Windows XP Nécessité d'ouvrir un compte Microsoft cloud
Dell XPS 8500Processeur Intel Core i7-3770 Processor de 3.40GHz et 8MB, mémoire 16Go (4x4GB) 1600MHz DDR3 Dual Channel, 256Go SSD + 2To SATA (7200 Rpm), carte graphique de 1.5Go NVIDIA GeForce GTX 660, optimisé pour Windows 8Problème de compatibilité avec une application métier lors de l'opération de migration
Surface ProProcesseur Intel Core i5 3e génération "Ivy Bridge" avec carte graphique Intel HD Graphics 4000, 4Go de Ram, 64Go de stockage, optimisé pour Windows 8Migration transparente, hormis le temps de l'opération d'environ 15 minutes

Serveurs / Windows