Alerte au faux positif chez Sophos

La dernière mise à jour de la solution antivirus de Sophos a été reconnue comme un malware. La procédure pour palier le problème est plutôt fastidieuse.

Tel est pris qui croyait prendre. L'éditeur de sécurité Sophos a été pris à son propre jeu avec la dernière mise à jour de sa solution d'antivirus Sophos Endpoint Protection. Le problème a été de taille : un bug de mise à jour a en effet fait passer le logiciel pour le malware SSH/Updater-B. Le logiciel s'est alors mis lui-même en quarantaine ce qui n'a pas manqué de provoquer de nombreux problèmes dans les entreprises.

Pour palier le problème, l'éditeur a publié une démarche assimilable plutôt à un parcours de combattant, avec de très nombreuses étapes manuelles à effectuer. Une véritable plaie pour les entreprises qui ont également dû, dans certains cas, se battre pour replacer au bon endroit des fichiers aussi sensibles que ceux du service de mise à jour, malencontreusement égarés lors de la mise en quarantaine de l'antivirus

Virus / Sophos