WPC 2012 : Microsoft peine à vendre Office 365

Lors de son événement à destination de son écosystème de partenaires, Microsoft a détaillé la feuille de route de Windows 8 et Windows Server 2012. Mais pas un mot sur les ventes d'Office 365.

C'est la fin d'un secret de Polichinelle : Windows 8 va sortir en octobre prochain, Microsoft l'a officiellement confirmé lors de son événement WPC adressé à ses partenaires. La RTM du prochain OS de Microsoft va être fournie aux fabricants "la première semaine d'août".

Redmond a également précisé que la version RTM de Windows Server 2012 serait également proposée aux fabricants au même moment. Les OEM pourront alors commencer à installer Windows Server 2012 sur leurs machines, les autres devront en revanche patienter jusqu'en septembre.

Windows Server 2012 et ses nouvelles fonctionnalités

Windows Server 2012  va inclure de nombreuses mises à jour majeures. Egalement basé sur l'interface Metro, cet OS serveur permettra de réunir et de gérer à partir d'une seule console plusieurs machines Windows Server 2012 réunies en groupe. La nouvelle version embarquée de l'hyperviseur de Microsoft Hyper-V s'ouvre également à de nouvelles possibilités en matière de virtualisation, de VDI et de Cloud multitenant.

Le nouveau système de de fichier Resilient File System (ReFS), doit également garantir à Windows Server 2012 une meilleure gestion du dimensionnement et fiabilité pour la gestion de gros volumes. Selon Microsoft, la préversion de l'OS a aujourd'hui été téléchargée plus d'un demi-milliard de fois.

Office 365 : de meilleures marges pour motiver les revendeurs

Autre annonce faite par Microsoft pour ses partenaires lors de cette WPC 2012 : la distribution et la politique de tarification d'Office 365 ont été totalement revues afin de pousser le produit de manière nettement plus agressive. Pour mieux motiver ses partenaires à vendre sa suite de productivité collaborative en mode Cloud, Microsoft va très largement gonfler leurs commissions en cas de ventes (de 18 à 23% la première année au-delà de 150 utilisateurs prescrits), et également leur proposer de commercialiser de nouveaux packs à la marge bien plus intéressante avec la possibilité de les compléter par des services associés. Des annonces qui ont été parmi les plus applaudies par les partenaires présents à l'événement.

Cette nouvelle politique laisse de nouveau penser que le succès d'Office 365 n'est pas au rendez-vous. Une hypothèse renforcée par le fait que Microsoft se refuse, malgré des demandes insistantes, à donner la moindre information sur le chiffre d'affaires ou le nombre de licences de sa suite collaborative proposée depuis un an.

Un secret dont se passe bien volontiers le groupe quand il s'agit d'évoquer les glorieuses ventes de Windows 7.  Redmond a en effet fièrement annoncé que plus de 630 millions de licences Windows 7 ont été vendues, contre 600 début juin. 500 000 PC passeraient chaque jour de Windows XP à Windows 7. Et désormais, 50% des poste de travail d'entreprise auraient désormais basculé sous Windows 7. Windows 8 fera-t-il mieux ?

Microsoft / Windows