Recrutement dans l'informatique : le marché se tend

Dans sa note de conjoncture trimestrielle, l'Apec note un fléchissement des recrutements dans l'informatique ainsi que de nouvelles tensions sur ce secteur. Certains profils en pâtissent plus que d'autres.

L'Apec constate un léger tassement des recrutements dans l'IT, qui continuent cependant d'afficher un niveau enviable. "Les entreprises informatiques déclarent, comme chaque trimestre, un haut niveau de réalisations et d'intentions d'embauches de cadres, mais un certain fléchissement apparaît", note l'agence pour l'emploi des cadres dans sa dernière note de conjoncture trimestrielle.

Dans le secteur des Activités informatiques, l'Apec a constaté que neuf entreprises interrogées sur dix ont recruté au moins un cadre au second trimestre 2012, contre 93% au deuxième trimestre 2011. Plus précisément, au deuxième trimestre 2012, l'agence répertorie 29 945 offres classées dans les activités informatiques, ce qui représente 18,5% de toutes les offres comptabilisées par l'Apec sur cette période. En un auparavant, au deuxième trimestre 2011, l'Apec en avait compté 30 779, soit 21% du total. Le volume d'offres d'emploi IT a donc baissé de 2,7% en un an.  

Quant aux prévisions, les tendances sont très similaires. 89% des entreprises informatiques envisagent de recruter au moins un cadre au troisième trimestre 2012, alors qu'elles étaient 93% pour le troisième trimestre 2011.

22 candidatures en moyenne par offre

Mais, il y a aussi moins de candidats par poste, relève l'Apec. "L'informatique, fonction qui attire habituellement le moins de candidats, voit le rendement de ses offres décroître de 28 à 22 candidatures en moyenne. La profusion d'offres à disposition des candidats dans cette fonction, alimentée par les pratiques de multidiffusion des SSII, et la raréfaction de candidats pour certains postes spécifiques en est la principale explication", fait savoir l'agence.

Cela entraine aussi plus de tension. "La fonction informatique voit le sentiment de tension s'accroître de 5 points en un an, avec 80% de recrutements jugés difficiles", poursuit-elle.

Moins d'offres en maîtrise d'ouvrage

Cependant, certains profils pâtissent plus de cette situation que d'autres. Ainsi, dans sa note de conjoncture trimestrielle l'agence fait savoir que le volume d'offres est notamment en recul pour "la Maîtrise d'ouvrage et fonctionnelle" (-10 %) et en stagnation pour "l'Informatique de gestion".

Si 953 offres classées dans "Exploitation, maintenance informatique" ont été comptées par l'Apec en juin, cela porte à 10 300 le nombre d'offres cumulées sur les 12 derniers mois pour cette catégorie. Soit une croissance de 52% par rapport à l'année précédente. C'est la catégorie qui enregistre la plus forte hausse. 

S'ensuivent  "Informatique web, sites et portails internet" avec une croissance de 42% (22 892 offres comptées ces douze derniers mois, dont 2 492 offres en juin) et "Informatique industrielle", avec  une hausse de 41% et 21 849 offres en un an (dont 2 113 en juin). Les offres classées dans "Direction informatique" se portent également bien, avec 416 propositions de postes comptabilisées en juin, et 5 069 sur les douze derniers mois. Soit  39% de hausse par rapport à l'année précédente.

Recrutement / Recrutement informatique