Spyware : 1, 2, 3… bonjour les dégâts

Entreprises : vous êtes victimes d’une attaque par un logiciel espion ? Préparez-vous à en payer le prix !

La plupart des entreprises, petites comme grandes, ont déjà été confrontées à un ver, un virus ou à un adware, et ont pu déjà se faire une petite idée du coût et des désagréments que cela implique de les supprimer d'un ordinateur.

Aussi perturbateurs que soient les codes malicieux, leurs dégâts sont assez limités par rapport aux coûts et aux conséquences que peut avoir une infection causée par l'un des plus virulents Spyware, ou logiciels espion.

 

Les logiciels espions ont deux caractéristiques qui les rendent particulièrement dangereux.

Premièrement, ils sont souvent créés et diffusés par des cyber-criminels qui les utilisent comme un moyen de se faire de l'argent, et ils sont ensuite difficiles à détecter et à supprimer une fois qu'ils ont infecté un ordinateur.

 

Ainsi, les coûts directs et indirects d'une infection par un spyware peuvent être considérables, surtout si vous gérez une petite entreprise disposant d'ordinateurs en réseau. Ces coûts ne sont pas uniquement liés aux dépenses engagées dans la suppression des logiciels espions cachés dans l'ordinateur, mais tiennent également compte du temps que le responsable et ses employés perdent à attendre que les machines soient remises en état de marche.

 

Dans le pire des cas, les données sensibles peuvent être dérobées de l'ordinateur, de quoi mettre en péril l'existence de l'entreprise, ou transformer la vie d'un utilisateur en cauchemar.

Les spywares sont le plus souvent utilisés comme un moyen pour voler des mots de passe, des noms d'utilisateurs, des codes de connexion, des données personnelles et professionnelles. Il suffit pour cela d'imaginer les conséquences occasionnées par le vol et la vente de données commerciales à un concurrent, ou encore celles causées par le vol d'un mot de passe d'un compte bancaire en-ligne.

 

Il y a également des coûts cachés à prendre en compte. Si vous gérez une petite entreprise, vous pouvez difficilement vous permettre d'être poursuivi en justice par un client ayant subi une perte financière, ou tout autre dommage à cause d'un spyware ayant volé les données présentes sur l'une de vos machines.

Si en plus, le bruit court que vous n'êtes pas en
mesure de protéger les informations confidentielles de vos clients, vous risquez également de perdre beaucoup de prospects et d'altérer la satisfaction de vos clients.

 

Beaucoup de PME voient l'assurance de la sécurité des données comme une dépense superflue et coûteuse, et réservée plus aux grandes entreprises qu'aux petites. Pourtant, tous les ordinateurs, à partir du moment où ils sont connectés à Internet, représentent une cible potentielle pour ceux qui créent et diffusent ces codes malveillants.


Le Small Business Technology Institute aux Etats-Unis indique que plus de la moitié des petites entreprises ont subi une faille dans leur sécurité en 2007. Il a également été constaté que, bien que cette faille sécuritaire puisse impacter davantage une petite entreprise qu'une grande, de nombreuses PME continuent d'avoir une approche réactive en matière de sécurité.

Autour du même sujet