Comment va évoluer le travail collaboratif en mobilité ?

Partage de contenu en mode cloud, réseau social d'entreprise, assistant personnel, messagerie de nouvelle génération... Tour d'horizon des nouvelles tendances autour du travail collaboratif en mobilité.

La sortie de la nouvelle application de messagerie instantanée à la mode dénommée Slack dédiée aux professionnels est la preuve que l’innovation sur les outils de travail collaboratif mobile ne ralentit pas. A l’inverse, la tendance est à la multiplication des offres sur un marché déjà mature. Toute la question est de savoir quelles pourraient être les futures orientations dans le travail collaboratif mobile.

Le travail collaboratif est aujourd’hui Cloud, Social et Mobile

Actuellement, le collaboratif en entreprise peut se résumer en trois mots : Cloud, Social et Mobile. Les professionnels ont à leur disposition des centaines d’outils sur les plateformes de téléchargement d'applications en ligne (App Store, Google Play, etc.) leur permettant de communiquer (e-mail, chat ou vidéo conférence). Ils peuvent stocker des fichiers volumineux et y avoir accès de partout sur le cloud (Dropbox, etc.) ainsi qu’échanger sur l’activité de l’entreprise via les réseaux sociaux d’entreprise (Yammer, Jive, etc.).

Ainsi, Il est désormais (presque) possible à tout un chacun muni d'un device intelligent (smartphone & tablette) de travailler quand il veut et où il veut avec plus de flexibilité. Par exemple, un manager peut être prévenu par ses équipes d’une alerte et prendre rapidement une décision. Il pourra également coordonner les actions à mener à distance avec toute la panoplie d’outils que les nouvelles technologies proposent.  

Toutes les entreprises n'étant pas capables de proposer à leurs employés des outils performants adaptés à leurs besoins professionnels, ce sont ces derniers qui introduisent l'usage de leurs applications personnelles sur leur lieu de travail. Cela a été le cas avec l'insertion d'outils telle que Box qui est l'application de partage de fichiers la plus utilisée en entreprise en 2014. En se basant sur cette logique, nous pouvons supposer que les applications et outils à la mode aujourd’hui dans la sphère privée se développeront demain dans la sphère professionnelle. De ce fait, il y a fort à parier que des applications de partage de médias interactifs (fichiers audio, vidéo, photos) ou de chat social s’imposeront dans les entreprises à l’avenir.

L’apport des technologies sémantiques au travail collaboratif en mobilité est actuellement limité

Les technologies sémantiques désignent potentiellement les évolutions majeures du travail collaboratif en mobilité. Des tendances permettent d’en définir les contours alors que nous commençons tout doucement à nous y engager.

Ces technologies prennent aujourd’hui la forme des agents intelligents déjà présents sur nos smartphones (Siri d'Apple, Google Now, etc.) ou de supers moteurs de recherche pouvant interpréter des requêtes en langage naturel. Les agents intelligents permettent aux utilisateurs par simple commande vocale de formuler une requête sans passer par l’interface tactile et les moteurs de recherche indexent une masse importante de données.

Si ces technologies sont très prometteuses, celles-ci ne vont pas révolutionner encore nos habitudes de travail à court terme. D’une part, ces technologies ne sont pas encore assez performantes  pour traiter des requêtes complexes. D’autre part, les utilisateurs ne sont toujours pas habitués à l’idée de « parler à leur device ». Pour preuve, une étude menée en octobre 2013 par Intelligent Voice aux Etats-Unis révèle que 85 % des utilisateurs d’iPhone n’ont jamais utilisé Siri. Pourtant, le potentiel de ces technologies est énorme. Celles-ci pourraient bien bouleverser notre façon de travailler en équipe et de communiquer en mobilité.

Convergence des applications et des devices, agent intelligent, commandes vocales… : la révolution 3.0 est-elle en marche ?

Avec l'arrivée progressive de la génération Y sur le marché de l'emploi, le travail collaboratif en mobilité sera de plus en plus ancré dans l’ADN des entreprises. Les employés continueront d’alimenter progressivement la bibliothèque d’applications et de devices mobiles (smartphones, objets connectés, etc.)  utilisés à des fins professionnelles. En 2012, 15 milliards d’objets connectés ont été recensés dans le monde. Selon les estimations, ce chiffre dépassera les 80 milliards en 2020. Pour éviter que les entreprises ne soient noyées dans un flot incalculable d’applications mobiles, de données et de devices mobiles, la convergence de cet ensemble sera salutaire. Les technologies sémantiques pourront aider en ce sens pour proposer une solution transverse à tous les outils collaboratifs utilisés. Pour pallier ce besoin, plusieurs solutions tel que IBM Verse voient déjà le jour. Ces dernières pourront nous permettre, par exemple, d’envoyer un mail depuis un RSE avec en pièce jointe un fichier volumineux se trouvant sur une application Cloud.

Cette solution transverse à l’ensemble des outils pourrait prendre la forme des agents intelligents que nous connaissons avec des capacités accrues. Nous pouvons imaginer que les commandes vocales en langage naturel pourraient dépasser peu à peu les commandes tactiles pour des actions répétitives à faible valeur ajoutée (envoyer un e-mail, appeler un contact, dicter un commentaire sur un fichier partagé, etc.). De plus, ces agents seront de plus en plus performants pour prédire et recommander à l’utilisateur l’information pertinente et prioritaire en fonction de son contexte. C’est dans ce sens que l’interface Delve essaye d’automatiser l’accès à l’information en temps réel à ses utilisateurs (tâches, fichiers, etc.).

La révolution dans le travail collaboratif en mobilité est en ordre de marche. Il sera intéressant d’observer son évolution avec le développement des capacités technologies et l’évolution des comportements humains. Ces nouvelles tendances laissent à penser que des services intelligents, autonomes et capables de remplacer totalement nos outils mobiles actuels verront le jour à l’image de l’assistant virtuel VIKI dans le film I-Robot mais seul l’avenir nous le dira…

Réseau social d'entreprise