Apple Watch ou comment tirer parti des technologies connectées en entreprise ?

Apple a reçu près d'un million de précommandes de son iWatch le premier jour d'ouverture des commandes. Le point sur cette tendance et la manière dont ce nouveau terminal peut être exploité en entreprise.

Des lunettes aux montres et bracelets intelligents, la popularité croissante des technologies connectées a relancé une mode autour des données. L'esthétique est peut-être à l'avant-garde du processus de développement, mais les technologies  connectées sont centrées sur les données, pour que des informations pertinentes puissent être partagées en toute transparence sur les applications et les plates-formes appropriées.

Les possibilités offertes par les technologies mobiles et les données qu'elles collectent sont vastes. Par exemple, une technologie portable appelée Embrace et dévoilée au salon CES (Consumer Electronic Show) de cette année a été conçue pour sauver la vie des enfants. L'idée est d'utiliser cette technologie pour mesurer le stress, les crises d'épilepsie, l'activité et le sommeil, afin de détecter automatiquement les signaux d'alarme et d'envoyer une alerte lorsqu'un événement inhabituel est susceptible de se produire.

Les technologies mobiles sont également adoptées dans les salles de classe pour aider les enfants souffrant d'autisme, du syndrome d'Asperger ou de troubles de l'humeur. Ces appareils collectent en permanence des données biométriques et aident les cliniciens, les enseignants et les parents à mieux comprendre quand un enfant commence à présenter des troubles du comportement. Il est ensuite possible d'intégrer ces données dans des stratégies thérapeutiques et éducatives, pour améliorer les connaissances d'une pratique qui repose actuellement en grande partie sur les essais et les erreurs.

Condenser le monde sur un appareil portable

Partant du constat que ces nouvelles technologies et les objets connectés  sont de plus en plus populaires auprès du grand public, (puisque ce marché devraient atteindre 10 milliards de dollars en 2016 selon Gartner) et que les développeurs se familiarisent avec les nouveaux systèmes d'exploitation, le nombre d'exemples d'utilisation de ces technologies intelligentes va considérablement augmenter. Ainsi, plus l’information sur la population sera condensée sur des appareils portables, plus elle pourrait devenir une autre source de données critiques qui génèrera des multitudes de données devant être assemblées, corrigées et analysées.

En effet, alors que le grand public voit surtout dans les objets connectés une mode et de nouveaux usages ludiques, l ‘adoption en entreprise devient elle une réalité avec 20% des entreprises qui ont pris la décision d’investir dans ce nouveau phénomène

Pour exploiter pleinement le potentiel des données que ces technologies peuvent collecter, la gestion des données est l'un des piliers les plus importants qui permettra aux entreprises d'innover. Actuellement, selon IDC, seulement 3% des données potentiellement utiles au sein des entreprises sont balisées et moins de 1% sont analysées. Pour que les technologies  connectées soient adoptées avec succès dans l'entreprise, cela doit être désormais inversé et il est important que les données soient sûres, propres et connectées.

Souvent, la difficulté ne consiste pas à collecter les données, mais à comprendre comment les exploiter efficacement. Finalement, tous les appareils portables sont connectés, génèrent des données et peuvent être contrôlés ou gérés à partir d'un autre emplacement. Cependant, la difficulté réside dans l'énorme volume de données produit par les appareils connectés qui n'est pas toujours simple à maîtriser. Des appareils similaires produisent différents types de contenu et à différents niveaux de logiciels, et pour que les données aient ainsi du sens, elles doivent souvent être mises en contexte avec un ensemble de données de base.

Le dénominateur commun

Le Cloud est de plus en plus utilisé comme le dénominateur commun pour fusionner les données provenant de divers systèmes d'entreprise sur site avec des applications Cloud pour fournir ainsi une vue intégrée des données. Le Cloud est également utilisé pour l'analyse prédictive sophistiquée (de la modélisation des données à l'apprentissage automatique et à l'exploration de données) qui permet d'interpréter les données et de faire des prévisions sur l'avenir ou des événements par ailleurs inconnus.

Nous entrons dans une ère où les volumes de données explosent compte tenu de toutes les applications avec lesquelles nous interagissons, et l'émergence d'appareils constamment connectés va accélérer cette évolution. Le « wearable technology concept » est de plus en plus populaire et les utilisateurs pourront bientôt diriger une entreprise à partir de leur bracelet, car l'adoption des montres intelligentes se généralise. Cependant, pour que les entreprises adoptent les technologies portables, elles doivent s'assurer qu'elles leur apportent de la valeur ajoutée.

Les entreprises qui souhaitent adopter ces technologies avec succès doivent élaborer une stratégie de Big Data complète capable d'intégrer le volume, la variété et la rapidité des données qu'elles produisent avec d'autres sources de données. Ce n’est que dans ces conditions que les données pourront être analysées pour apporter de nouvelles informations et éclairer la prise de décision.

   

Apple Watch