Investissements historiques vs technologies disruptives : faut-il faire un choix ?

Être réactif sera plus aisé pour la DSI dans le cas d’un système constitué de plateformes x86. Là où les choses se compliquent c’est quand le SI de l’entreprise est hybride, à base de plateformes Power.

Aujourd’hui les entreprises doivent répondre à de multiples exigences en conciliant de nombreux paramètres. Les DSI doivent à la fois satisfaire les métiers, rassurer leur direction et réduire les coûts liés aux dépenses informatiques. Trois objectifs qui peinent parfois à cohabiter.

En parallèle, les métiers attendent de plus en plus de flexibilité et d’agilité pour faire face à un environnement concurrentiel où la réactivité et la rapidité d’exécution sont souvent les conditions de la réussite et la clef de satisfaction des clients (interne ou externe).

Cette impérative réactivité est plus aisée dans le cas d’un système  d’information  constitué de plateformes de type x86. Là où les choses se compliquent c’est quand le système SI de l’entreprise est hybride, à base de plateformes Power. Ces dernières sont réputées robustes et stables, ce qui garantit une sécurité maximum aux données qui y transitent, mais sont moins flexibles que d’autres environnements.

 

Entre la stabilité, la sécurité des plateformes et la flexibilité,  est-il nécessaire, voire judicieux de faire un choix ? 

Si la flexibilité et l’agilité restent les principaux besoins exprimés par les clients quand nous les rencontrons, ils ne sont pas prêts pour autant à mettre de côté les avantages que leur apportent des systèmes de type Power, plateformes qu’il est économiquement judicieux de pérenniser et de continuer à exploiter. Elles supportent de nombreux développements structurants et au cœur de la production. Elles restent au cœur du SI même si elles doivent être optimisées pour gagner en flexibilité.  

La valeur ajoutée attendue par les clients quand ils s’adressent à des intégrateurs et à des équipes de conseil est de fait que ces derniers les aident à optimiser et redynamiser des infrastructures au cœur leur SI. Grâce à l’architecture cloud Power, les entreprises peuvent rendre les infrastructures dans lesquelles elles avaient initialement investi plus flexibles, leur permettant de répondre aux exigences de réactivité et d’agilité exprimés par les clients finaux. Cette initiative portée par la DSI assure à l’entreprise d’atteindre ses objectifs tout en capitalisant sur ses investissements sur le long terme :

  • Plus de compétitivité pour les métiers dans un monde où un go-to-market rapide est un vrai élément de compétitivité,
  • Une infrastructure existante rationalisée,
  • Un système IT stable, sécurisé et géré par un tiers, libérant le planning des équipes d’exploitation.


Il est donc désormais nécessaire, voire vital, de réussir à intégrer les plateformes dans lesquelles les entreprises ont historiquement investi dans un mode cloud afin de pouvoir tirer parti du meilleur des deux mondes.

Le Cloud, est un mode d’engagement de l’IT qui, grâce à des experts, s’ouvre à des technologies plus traditionnelles. C’est ce défi que nous devons relever dès aujourd’hui : faire cohabiter des investissements historiques avec les technologies disruptives.   

DSI