Wi-Fi pour le futur

Le point sur l'avenir du Wi-Fi et sur le rôle de cette technologie pour aider les équipes IT soumises à des pressions croissantes de gain de temps et de réductions budgétaires.

Certains disent que la technologie ne doit son succès qu'à son don d'ubiquité. C'est ainsi que le Wi-Fi a réussi à s'imposer, d’abord dans les hôtels, puis dans les restaurants, jusqu'aux centres villes et aux bureaux, où nous nous attendons à pouvoir nous connecter à un réseau sans fil haut débit. Et, étant donné que le Wi-Fi s'est vraiment imposé depuis une dizaine d'années, maintenant, il est désormais temps de se demander quelles seront ses tendances à venir et comment les équipes informatiques vont-elles s'assurer que leurs systèmes Wi-Fi seront prêts pour affronter l'avenir ?

Que se passe-t-il dans le monde sans fil ?

L'une des tendances les plus intéressantes ayant un impact sur le Wi-Fi dans le monde de l'entreprise est la pratique de plus en plus courante du « Bring Your Own Device (BYOD) » que l'on peut traduire par « Apportez vos appareils personnels ». Autrefois traitée avec suspicion, cette pratique est désormais encensée par les entreprises : en 2017, la moitié des entreprises demanderont à leurs employés de fournir leur propre équipement de travail.

La tendance BYOD implique de nouveaux défis pour le Wi-Fi. Nous devons en effet nous assurer que les réseaux sont évolutifs, qu'ils sont prêts à absorber une demande croissante qu'ils sont universels et peuvent accepter la connexion de différents dispositifs et systèmes d'exploitation et qu'ils sont hautement sécurisés afin d'assurer la protection des données de l'entreprise.

La question de l'évolutivité ne revient seulement pas à calculer le nombre d'utilisateurs, nous devrons assurer également une vitesse de téléchargement supérieure. En outre, la vidéo circule également de plus en plus sur les réseaux d'entreprise, tandis que les analystes prévoient une augmentation massive de la demande de voix sur IP. Vos utilisateurs ne se soucieront pas de savoir s'ils accèdent à ces applications via une connexion filaire ou sans fil­ – ils s'attendront juste à un service parfait. L'absence de distinction entre le réseau filaire et sans fil revêt une grande importance. Pourquoi ? Car les organisations gèrent de plus en plus leurs données sur des réseaux sans fil.

Au départ, cette migration est passée inaperçue : au fur et à mesure que le bureau s'est « nomadisé » et que le personnel est devenu mobile, les utilisateurs ont commencé à se connecter de plus en plus sur des réseaux sans fil plutôt que filaires. Mais le Wi-Fi a connu un tel succès que nombreux sont nos clients appliquant une politique « sans fil » par défaut et « filaire » exceptionnellement. Cela signifie que pour la plupart des employés, le réseau principal est Wi-Fi.

Les réseaux filaires seront toujours utilisés, mais uniquement pour certaines applications. Des exemples incluent la connectivité entre un serveur et un centre de données, et les kiosques tels que les systèmes de points de vente dans les boutiques en ligne.

Qu'est-ce que tout cela signifie, finalement ?
L'élément clé à retenir est que votre système sans fil doit être capable de s'adapter à la demande toujours croissante de vitesse et de capacité. Et il doit toujours assurer les mêmes performances, en termes de fiabilité et de sécurité que le réseau filaire. Un autre aspect est également à prendre en compte. De nombreux membres des équipes informatiques doivent également supporter la double pression du gain de temps et des restrictions budgétaires. Par conséquent, le compromis entre ces deux aspects repose sur la simplicité (et l'économie) de déploiement, de surveillance et de fonctionnement.

En tenant compte de tous ces éléments, nous avons développé les cinq étapes suivantes que vous pouvez suivre pour construire vos réseaux Wi-Fi qui fourniront les performances exigées par vos utilisateurs.


1.    
Passer à la norme 802.11ac : Six années ont passé entre les réseaux 802.11n et la norme actuelle, 802.11ac. Dans le domaine de la technologie, cela représente une éternité et le plus grand avantage du suffixe « ac » est la vitesse, laquelle, par l'intermédiaire d'antennes Multiple-in, Multiple-Out (MiMO) intelligentes, permet de télécharger à 1.3 GHz – soit trois fois plus vite qu'avec la norme 802.11n. Vos utilisateurs observeront une amélioration significative des performances, ces mêmes performances encore améliorées grâce à une capacité supérieure. Effectivement, il est prévu qu'à l'horizon 2018, les points d'accès 802.11ac remplacent tous les systèmes 802.11n propriétaires.

2.     Déployer des systèmes à propagation automatique : la mise en place d'un réseau sans fil prend du temps car il implique l'analyse des RF, l'installation des points d'accès, l'analyse des interférences et les tests. Recherchez donc des systèmes automatisés qui offrent des fonctions d'installation automatique. Les systèmes intelligents automatisent les enquêtes et les analyses d'interférences tandis que les points d'accès s'auto-propagent. Le système détectera le point d'accès quand celui-ci sera activé, puis mémorisera son emplacement et lui enverra automatiquement les paramètres corrects – y compris la plage de diffusion, les canaux et les paramètres de sécurité. Ces systèmes se nomment « Zero touch » (sans intervention) et peuvent vous éviter de nombreux maux de tête.

3.     Optimiser la sécurité : des options existent pour vous permettre de sécuriser votre réseau. Au premier niveau, il est possible de sécuriser un réseau en utilisant l'authentification par mot de passe. Vous pouvez également installer des certificats numériques ­– c'est-à-dire, les appareils appartenant à vos employés ­­– qui sont automatiquement authentifiés par les points d'accès ou qui sont supprimés ou ­dont l'accès au réseau est refusé. Vous pouvez également passer au niveau suivant, grâce à la technologie de reconnaissance des empreintes digitales. Cette technologie utilise le point d'accès pour vérifier de quel dispositif il s'agit, quel système d'exploitation il exécute et quel accès est demandé pour valider ou refuser le service. En outre, vous pouvez créer des réseaux privés virtuels – pour votre équipe de RH, par exemple ­– qui permet l'accès aux données et aux applications sensibles à des utilisateurs approuvés uniquement.

4.     Automatiser la gestion : votre réseau devrait être capable de s'autogérer – avec des points d'accès intelligents, capables de prendre des mesures pour remédier aux problèmes tels que les interférences, la surcharge d'un point d'accès ou sa défaillance. Le réseau peut automatiser les changements pour surmonter ces problèmes, changer de canaux de fréquence, augmenter sa puissance et rééquilibrer les charges entre les points d'accès. Vous pouvez définir les limites dans lesquelles le réseau s'autogère afin d'anticiper les problèmes avant que les utilisateurs n'en pâtissent et ainsi réduire le fardeau d'administration de manière significative pour votre équipe.

5.     Tout voir, partout : vous devriez pouvoir disposer d’une vue d'ensemble de votre ou vos réseaux sans fil, depuis un outil d'administration unique qui permet à votre équipe informatique de surveiller et d'apporter des modifications, au besoin. L'outil de gestion devra également être capable de définir des règles selon lesquelles le réseau pourra modifier ses paramètres et définir son mode de communication avec vos équipes informatiques - les alertes, par exemple, peuvent être déclenchées par texto, courriel ou messages SNMP. 

Lorsque le Wi-Fi devient un service
Du point de vue des utilisateurs, le Wi-Fi est devenu un service, qui fonctionne, naturellement, sans se poser de question. Dans le passé, beaucoup d'efforts ont été déployés en coulisse pour que les utilisateurs bénéficient de cette performance. Mais, grâce aux outils de gestion qui facilitent l'installation, la surveillance et la gestion des réseaux, le Wi-Fi est en passe de devenir un vrai service, ne nécessitant désormais que peu de temps de la part des équipes informatiques. Ajoutez des vitesses supérieures et une installation facilitée des points d'accès (pour répondre à la demande croissante de capacité) offertes par la norme 802.11ac, et le Wi-Fi est prêt pour constituer le réseau principal de votre entreprise dans un avenir proche.

Haut débit / BYOD