Devenir un Data Scientist à temps partiel pour booster sa carrière !

Quelles que soient vos compétences aujourd’hui, si vous n’êtes pas encore un Data Scientist à temps partiel, soyez sûr que vous le deviendrez. Il est temps de mettre à jour votre CV.

Le phénomène du Big Data a pris de l’ampleur dans l’ensemble des secteurs d’activité. Les volumes de données explosent et deviennent autant d’opportunités pour mieux comprendre vos clients, créer de nouveaux business models et optimiser vos activités.  

Savoir manipuler et comprendre les données, sans devenir docteur ès données évidemment, sera un atout aussi puissant pour votre carrière qu’un MBA. Que vous évoluiez dans le secteur de la finance, du marketing, de la production ou de la logistique, si vous ne devenez pas un Data Scientist à temps partiel, vos missions définies par le poste que vous occupez au sein de l’entreprise seront limitées et votre carrière risque d’être freinée.

Les entreprises les plus dynamiques sont aujourd’hui pilotées par les données. En tant qu’employé familiarisé avec la gestion des données, capable de manipuler des informations permettant de comprendre vos activités et de prendre des décisions opportunes et innovantes, vous pouvez influencer positivement les activités de votre entreprise, ainsi que sa rentabilité.

Par exemple, en plongeant dans des données marketing, vous êtes susceptibles de dégager des informations importantes. Une de vos analyses peut indiquer par exemple que l’adoption des Big Data – un facteur essentiel de développement d’une partie des activités de l’entreprise – est plus avancée dans certains pays que dans d’autres. En conséquence, certains messages marketing sont mieux reçus que d’autres dans telle ou telle région. Le fait de combiner ces données avec des informations sur le trafic web, les congés, les tendances météorologiques et d’autres facteurs, permet d’obtenir une image beaucoup plus nette de l’impact de ces différents éléments sur les actions marketing à mener. En effet, vous ne pouvez plus vous permettre de regarder simplement les tendances mondiales ou de jouer aux devinettes – vous avez désormais besoin d’analyser les données de chaque campagne, pays par pays, si vous souhaitez rester concurrentiel dans un univers extrêmement compétitif.

Il est donc temps de faire le grand saut et de plonger dans cet océan de données. Et nul besoin de retourner sur les bancs de l’école.

Commencez en vous familiarisant avec Excel et ses tableaux croisés dynamiques ; cet outil permet de synthétiser et d’analyser rapidement de larges volumes de données dans des listes et des tables. (Microsoft a investi beaucoup de temps pour rendre ses tableaux croisés dynamiques plus faciles à utiliser).

Découvrez comment regrouper, filtrer et présenter ces données sous forme de schémas ou diagrammes, pour révéler et comprendre différentes tendances.

Puis, une fois que vous maîtrisez ces bases, vous vous sentirez plus à l’aise pour intégrer de nouvelles données à votre base d’analyse – par exemple, des données de trafic web ou de sentiments issus des réseaux sociaux. Vous prendrez conscience que vous pouvez agréger ces données de la même manière que vous êtes à même d’analyser des niveaux de stocks basiques ou des tendances promotionnelles.

Dans le futur, avec l’arrivée de nouveaux outils de visualisation de données, l’analyse des Big Data sera bien plus facile et à la portée de tous. Si vous maîtrisez déjà les feuilles de calcul et les statistiques, et disposez des compétences pour mettre en relief différentes tendances après analyse de vos données, révéler des tendances à l’aide de la visualisation de données sera 10 fois plus facile qu’à l’aide d’une feuille de calcul.

Vous pouvez dès maintenant mettre à jour votre curriculum vitae car vous êtes devenus Data Scientists à temps partiel. Et vous serez de plus en plus nombreux - le nombre d’utilisateurs métiers qui accrochent cette corde à leur arc ne cesse d’augmenter. Si cette option est aujourd’hui hautement désirable, demain elle sera obligatoire.

Big Data / Carrière