De l’économie des applications vers une économie des API : une révolution est bien en marche !

Les interactions entre individus ont radicalement changé du fait de la démocratisation des objets connectés et des canaux de communication. Cette transition a largement consisté à migrer vers des interactions numériques où connectivité, personnalisation et instantanéité règnent en maîtres.

Les entreprises ont entamé une mutation numérique pour passer de systèmes lents, déconnectés et isolés à des environnements virtuels et agiles offrant une multitude de canaux de commercialisation. Cette évolution profonde s'étend de l'infrastructure sur laquelle tournent les applications aux modes d'interaction avec les clients. Elle s'est essentiellement accomplie en transformant l'infrastructure informatique tout entière en des composants programmables et consommables exposant des API (Interfaces de programmation d'applications) pour plus de connectivité et d'intégration. L'adoption des API a permis aux entreprises de transformer leur environnement informatique vers un modèle où tout est désormais piloté par logiciel : le « software-defined everything ».

L'impact du logiciel sur l’économie, l'infrastructure et les applications

Le cloud et les environnements virtuels ne sont en fait qu’un modèle logique bien connu appliqué sur une nouvelle couche d’infrastructure dite de commodités  et composée de matériel standardisé et de systèmes de gestion automatisés. Même les réseaux sur lesquels tournent ces systèmes ne sont souvent que des modèles autoconfigurés de routage mis en place grâce aux SDN  (« Software-Defined Networks»). Le réseau, les serveurs, les sources de données backend distribuées --  tous ces éléments sont devenus des boîtes noires pouvant être connectées entre elles et programmées à l'aide d'API exposées.

Les applications déployées sur ces systèmes ont également radicalement changé. Elles doivent désormais être légères, agiles, et accessibles via une variété de canaux. Même les applications mainframe existantes fournissent de nouvelles possibilités et méthodes d'interaction pour l'utilisation de données. Là encore, les API sont la technologie sous-jacente à l'origine de cette flexibilité des applications.

La connexion avec les partenaires et clients a également connu une révolution, en partie en raison du fait que les modes de consommation d'applications et de données ont changé. Les connexions qui sont établies avec le grand public doivent être interactives et prendre en charge une multitude de plateformes et de terminaux mobiles, afin que les utilisateurs puissent obtenir les mêmes données et les mêmes résultats sur un smartphone Android, une tablette iPad ou un poste de travail Windows. Quant aux partenaires, ils doivent automatiser et intégrer ces modes de consommation à leurs processus existants. La seule façon de délivrer la valeur attendue à l’ensemble de ces canaux est ici encore à travers l'utilisation d’API.

L'impact du logiciel sur l'engagement des consommateurs

Les entreprises dont l'activité est tournée vers le grand public ont fait d'incroyables progrès dans leur mode d'interaction avec leurs clients. Les grandes étagères remplies de dossiers papier ont aujourd'hui disparu des cabinets médicaux. Le relevé des compteurs électriques se fait désormais grâce à un appareil connecté plutôt que par l’intervention d’un technicien. Et votre magasin favori (tout comme une dizaine de ses concurrents en ligne) serait ravi d’être en mesure de vous proposer, les chaussures vues à la télévision la semaine dernière sans que vous ayez à mettre les pieds dans une boutique.

Ce constat peut être fait pour tout le secteur de la grande consommation : les individus veulent désormais accéder plus librement à davantage de données, et sont habitués à utiliser des applications sur leurs téléphones, dans leurs voitures et même à leurs poignets ! Des objets aussi simples que des podomètres, des cartes et des chaussures de sport laissent désormais la place à un système intégré d'accessoires connectés et d'applications où le consommateur peut bénéficier d’un service et d’une expérience enrichis aussi cohérents que fluides, quel que soit le canal ou le moyen de connexion utilisé. Tout cela est désormais possible grâce aux API.

L'omniprésence du logiciel

Il est difficile de prévoir l’impact que l'approche « software-defined everything » aura sur la société et les modes de vie ou de consommation. Cela dit, une évidence s’impose : l’économie des applications bouleverse les normes avec un impact financier sans précédent. Les entreprises les plus disruptives comprennent et intègrent ces changements afin de redessiner leur modèle économique pour se préparer à la nouvelle génération de consommateurs. Pour ce faire, elles se tournent vers une approche nouvelle qui consiste à considérer les API comme un écosystème à part entière et l’appréhender en tant que telle. En effet, les API sont la partie immergée du nouvel écosystème qui se profile à l’horizon.

Serveurs / Android