Pourquoi les éditeurs de logiciels de gestion sont en 1ère ligne pour accompagner la transformation numérique

La transformation numérique n’est pas une simple "release" d’un mode de pensée : c’est un changement profond de la façon de piloter une entreprise. Voici trois bonnes raisons de faire confiance à votre éditeur d’ERP pour vous accompagner dans cette mutation.

1)  Parce qu’ils savent que le monde a changé

Les éditeurs de logiciels tout comme les professionnels de l’IT sont les mieux placés pour faciliter la prise de conscience des entreprises en matière de transformation digitale. Évidemment, vous trouverez quelques irréductibles, persuadés que la transformation a déjà eu lieu avec l’avènement du PC portable et d’Internet. Que cette révolution, ils l’ont déjà vécue, et que c’est du réchauffé… A ceux qui me disent : « Nous numérisons le monde depuis 30 ans. Qu’est-ce qui a changé ? », je réponds : « Tout ! »

Le plus important dans « révolution numérique », ce n’est pas le mot « numérique ». C’est le mot « révolution ». Et ça les éditeurs l’ont bien compris.

Si la révolution digitale est devenue (presque) monnaie courante dans la vie quotidienne, elle reste encore parfois une vue de l’esprit pour les entreprises qui tardent à prendre le virage du numérique.

Cette révolution est portée par une évolution irréversibles des usages, boostée par l’omniprésence (omnipotence diront certains) du numérique dans la vie quotidienne. Avec un impact qui va bien au delà de la simple utilisation d’un smartphone dans le cadre professionnel.

Les chefs d'entreprise utilisent depuis longtemps les technologies de l'information pour renforcer leur productivité, développer de nouveaux marchés et optimiser les chaînes d'approvisionnement. Or, ce ne sont plus seulement les technologies qui évoluent, mais les comportements et pratiques dans l’entreprise. Les technologies telles que l’analyse décisionnelle (BI), le big data, l'hyperconnexion, la mobilité, les chatbots, l’IoT ou encore les dispositifs embarqués révolutionnent les usages et offrent aux entreprises de nouveaux leviers pour repenser leur relation client, leurs processus internes et leurs propositions de valeur.

Parce qu’elles sont plébiscitées au quotidien, les technologies affectent directement les normes sociales, politiques, éducatives et juridiques. Clients, collaborateurs, fournisseurs, partenaires et autres parties prenantes exigent à présent que les entreprises s’alignent sur ces nouvelles normes et ces nouveaux usages. Alors que de nombreuses entreprises ont déjà adapté leurs fonctions commerciales, une nouvelle étape reste à franchir : repenser, de façon intégrée et  globale, les pratiques commerciales et la relation client. Ainsi, l’arrivée des Uber, BlaBlaCar et autres licornes a profondément modifié les modèles économiques et impacté durablement la nature de la relation client. Le client est au cœur du business et la relation qu’il entretient avec la marque est devenue digitale, instantanée, directe, contraignant les entreprises à déployer de nouvelles solutions de gestion adaptées.

2)  Parce qu’ils ont eux-mêmes fait leur révolution

Nous l’avons vu, les temps changent. Et ils changent aussi pour les éditeurs de logiciels et les revendeurs informatiques. Il ne s’agit plus simplement d’aider les entreprises à migrer leurs logiciels de gestion mais de les aider à transformer leur organisation grâce à des outils adaptés. Et les premiers outils concernés sont les outils de gestion et de pilotage de l’activité.

Les clients ne veulent plus savoir quelle technologie innovante utilise le logiciel, mais quel service il rend - d’ailleurs ne parle-ton pas de Software As A Service ? -.

Pour innover par l’usage, penser de nouveaux modèles économiques (Cloud, SaaS, etc.), faciliter l’accès aux données, les éditeurs de logiciels ont souvent été parmi les premiers à appliquer à leur organisation la recette de la transformation numérique :

  • en recrutant de nouveaux profils de collaborateurs,
  • en développant l’innovation collaborative,
  • en favorisant les projets agiles,
  • en réduisant les cycles de production,
  • en mettant en place des hotlines ultra réactives,
  • en renforçant la digitalisation de leur relation client.

Il ne suffit pas de créer des logiciels ou d’en installer pour accompagner la révolution numérique. Il faut la vivre. En développant la culture numérique dans leur organisation, les éditeurs de logiciels se donnent les moyens de concevoir des solutions qui répondent aux besoins et aux attentes de leurs clients.  La mise en place de solutions de gestion d’entreprise accessibles et connectées, calquées sur les standards du web et aussi simples à utiliser (et à déployer) qu’un site de e-commerce constituent la première étape de la révolution numérique dans l’entreprise. Ainsi qu’un levier indispensable de la gestion du changement pour les dirigeants de PME.

3)  Parce que les logiciels de gestion sont les leviers indispensables de la transformation numérique

Face à la révolution numérique, les repères du dirigeant changent voire disparaissent. Autrefois, il était le capitaine dans la tempête mais l’évolution est à présent si rapide qu’il ne peut plus s’appuyer sur ses certitudes. Il peut choisir de naviguer à vue (mauvaise idée) ou de piloter autrement (bonne idée). Pour cela, il doit créer un contexte favorable pour permettre à ses équipes de gagner en agilité et d’intégrer la nouvelle donne économique et sociale de la transformation numérique :

  • en redistribuant la logique de l’innovation du bas vers le haut et en favorisant l’innovation par l’usage, poussée par les utilisateurs de terrain,
  • en alignant les besoins métier avec ceux de l’IT,
  • en choisissant les bons outils pour porter le changement.

La transformation numérique est devenue une question d’innovation plus que de technologie. Avant d’installer une boîte à idées (numérique), le dirigeant devra d’abord se doter de solutions logicielles qui permettent :

  • à ses collaborateurs d’innover pour être plus agiles : grâce à une nouvelle génération d’outils simples à appréhender, collaboratifs et accessibles à tous, il facilite l’accès aux données, décloisonne l’information et par là-même… les idées !
  • aux équipes de direction de piloter efficacement l’activité de l’entreprise : les solutions de gestion ne sont plus de simples briques logicielles mais un véritable outil de pilotage, intégré, connecté et ouvert.

Valider une facture en deux clics même en déplacement, accéder à des reportings simples et adaptés, dématérialiser le bulletin de paie, accéder aux outils de gestion partout dans le monde… Voilà un aperçu des usages qui fluidifient les process, facilitent la diffusion d’information et la collaboration, raccourcissent les cycles de décision et favorisent la mutation de l’entreprise.

Si les solutions de gestion (et ceux qui les conçoivent) ne feront pas seules la révolution numérique dans l’entreprise, elles y contribueront fortement. En redonnant le pouvoir à l’utilisateur, elles offrent aux dirigeants un environnement de travail indispensable pour développer une nouvelle culture numérique dans l’entreprise.

Autour du même sujet