Qualité de vie au travail : quand la technologie s'attaque au mal-être dans l'entreprise

L'intelligence artificielle peut faire peur. Mais en réalité l'IA est un outil pourvoyeur de bien-être. En effet, un employé heureux sera plus performant.

Quand on est face à une grande avancée technologique, il y a toujours des craintes. Comme ça a pu être le cas avec le téléphone, par exemple. Mais l'intelligence artificielle est là pour augmenter les capacités de l'être humain, pas pour le remplacer. 

Il s'avère être un outil très pratique, pour peu que l'on sache s'en servir. On peut avoir un super baby-foot dans la cafétéria, si personne ne l'utilise, ça ne sert à rien. Il faut créer du lien. Quand on travaille avec des gens avec qui on se sent bien, on a la niaque quand on va travailler. Un salarié heureux – ils sont seulement 13 % en France- est 30 % plus productif qu'un salarié désengagé car six fois moins absent. Si on extrapole les chiffres, le coût pour l'économie française de collaborateurs désengagés s'élève à 230 millions d'euros par an*.  Ca vaut donc le coup d'investir dans le bien-être des collaborateurs. Et c'est là que l'intelligence artificielle entre en scène.

Car les applications qui peuvent aider à créer du lien sont précieuses. Elles facilitent les rencontres au sein de l'entreprise en organisant des déjeuners avec de nouvelles personnes avec qui on peut avoir des affinités en allégeant l'intendance (comeet est une application qui propose aux collègues de rencontrer par un système de matching, bloque la date choisie et réserve un restaurant). 

Préserver sa santé

Les applications permettent aussi de préserver sa santé.  Un logiciel comme Coach for eyes améliore le confort visuel des employés qui passent beaucoup de temps devant leur écran. 

Enfin, la technologie permet de quantifier l'action des différents outils mis à la disposition des entreprises et des salariés pour améliorer la qualité de vie au travail. L'indice du bonheur n'existe pas encore, mais dans la HappyTech, des start-up travaillent à le mesurer factuellement.

Car le bien-être, ce n'est pas seulement de la communication ou de beaux locaux. C'est tout un panels d'outils que l'entreprise utilise pour prendre soin de ses collaborateurs. Et l'intelligence artificielle permet d'augmenter la capacité de mettre la bonne personne au bon endroit avec la bonne activité. 

* Chiffres issus de la HappyTech, Cabinet Happy-Performance, Gallup, Willis Towers Watson, CRHA, CISCO, Officevibe, Globoforce, Steelcase, ManoMano, howdoibeconea.net, Comeet, Talentsoft et IBET© 2017, Groupe APICIL et cabinet Mozart Consulting

Autour du même sujet

Annonces Google