Et si le big data permettait de payer demain une assurance au juste prix ?

Un bon usage des data par les assureurs pourraient leur permettre d’établir un juste prix pour leurs offres. Le point.

Le big data, de par sa capacité de traitement des données, trouve un écho très favorable auprès des assureurs. En effet, les données du parcours d’achat des internautes constituent une mine d’informations pour les assureurs. Elles sont cependant sous-exploitées étant donné la multiplicité de leur provenance (webs, logs serveurs applicatifs, open data, CRM interne, …). Et pourtant, un bon usage des data par les assureurs pourraient leur permettre d’établir un juste prix pour leurs offres.

Des offres d’assurance liées au comportement à risque du client

« Pay as you drive » ou « Pay how you drive » sont de toutes nouvelles offres d’assurance automobile qui fleurissent sur le marché. Elles proposent une tarification basée sur le comportement du client au volant. Tout droit venues du Canada et des Etats-Unis, ces offres, aussi innovantes soient-elles, peinent à se faire une place en France. Les Français se montrent en effet particulièrement frileux à l’idée de fournir leurs données personnelles. Leurs moindres faits et gestes sont enregistrés dans un boîtier placé à bord de leur véhicule. Le conducteur se retrouve donc face à une contrainte peu enthousiasmante : accepter de fournir ses données personnelles pour bénéficier d’une offre sur mesure calculée en fonction du trajet qu’il a parcouru ou de son comportement au volant.

La puissance de la Data pour les offres « Pay as you drive » ou « Pay how you drive » offre un tel degré de précision qu’elle permet donc aux assureurs de proposer un juste prix. Une évolution remarquable pour les assureurs qui se dotent d’une approche de plus en digitale. Cependant, ce type d’offre n’est pas adapté à tout le monde. En effet, la tranche d’âge de la quarantaine à la soixantaine n’y est clairement pas ouverte, elle préfère rester sur un modèle d’assurance traditionnel. Il est donc indispensable que les assureurs recentrent l’analyse de leur data client autour d’une clientèle plus jeune. Plus réceptifs aux nouvelles technologies, la voiture connectée n’est pas un concept qui les effraie. Par ailleurs, une offre d’assurance adaptée au comportement au volant incitera les jeunes permis à redoubler d’attention et de vigilance pour éviter les accidents et être ainsi de bons conducteurs.

Mieux récompenser les clients fidèles grâce à un algorithme de tarification

Traditionnellement, la politique de fidélisation des clients consiste à leur proposer des rabais en cas de souscription additionnel de contrats. Cependant, compte tenu de l’augmentation croissante du coût d’acquisition de nouveaux clients, fidéliser les clients déjà en portefeuille devient un enjeu crucial pour les assureurs. Plus un client reste longtemps, plus il devient rentable pour l’assureur. L’utilisation de modèles de Machine Learning pourrait permettre de mieux détecter les clients à forte valeur ajoutée. Le facteur communément appelé “Valeur client” pourrait être intégré dans l’algorithme de tarification de manière quantitative et améliorer le modèle de tarification.

Ainsi, les clients susceptibles d’être fidèles pourront obtenir des tarifs moins chers contrairement aux clients volatiles. L’utilisation de la data dans ce contexte est moins intrusive que dans le cas d’offres « Pay as you drive » ou « Pay how you drive ». 

Big Data

Annonces Google