Lacoste utilise les CDN pour séduire les internautes américains

Avec des serveurs en France et une forte audience outre-Atlantique, la marque de vêtements et d'accessoires a voulu rapprocher son contenu des internautes américains. Elle s'est appuyée sur CDN Technologies.


L'entreprise Lacoste possède en ligne trente deux sites nationaux et le site Lacoste.com, qui met en avant la collection internationale. L'ensemble des sites sont fréquentés par 900 000 visiteurs uniques par mois. Ce réseau de site implique une logique de traduction multilingue en 14 langues.

Cette dimension internationale implique également des problématiques d'accessibilité du site quelque soit l'endroit où l'utilisateur consulte le site, et quelque soit le débit utilisé.

"Notre souci est de délivrer du contenu à qualité égale avec un hébergement de contenu riche, en full flash, avec des vidéos et des images au poids conséquent", explique Stéphane Martin, le responsable Internet-Médias de Lacoste S.A.

C'est suite à un incident qui a fait tomber les serveurs qui hébergent les sites de l'entreprise il y a un an que la réflexion pour améliorer l'accessibilité a commencé. "Un de nos sites a connu une affluence majeure dans le cadre de l'une de nos opérations. Le système n'a pas tenu le coup", relate Stéphane Martin.

L'idée de démultiplier les capacités serveurs en surdimensionnant les capacités serveurs n'a pas convaincu. "Nous avons compris que nous pourrions mettre autant de serveurs que l'on voulait, la montée en charge poserait toujours un problème", mentionne le responsable de Lacoste. D'où l'idée de faire appel à la technologie de mise en cache. "Cela permet de rapprocher le contenu localement de l'internaute. L'internaute américain a en cache sur un serveur les données proche de chez lui le contenu du site qu'il consulte".

Une vitesse d'affichage des pages jusqu'à 4 fois plus rapide que précédemment

Il faut dire que les Etats-Unis sont le plus grand marché de Lacoste. Un site de vente en ligne spécifiquement dédié à ce marché est lié avec le site de la marque. 70% du trafic du site de vente en ligne provient du site Lacoste US. D'où l'idée d'utiliser des serveurs situés près des internautes américains et non du contenu importé depuis les serveurs en France.

Pour ce faire, Lacoste S.A. a fait appel à un spécialiste du secteur du CDN (Content Delivery Network), la société CDN Technologies, qui distribue la solution Level3 en France. "Nous avons réalisé une étude de marché. Nous avons étudié les offres de trois acteurs de ce secteur. Les critères budgétaires, la qualité de service et le facteur humain nous ont amené à choisir CDN Technologies", détaille Stéphane Martin..

Après la mise en place rapide de la solution, le client s'est retrouvé avec un back-office qui permet de modifier fichier à fichier le contenu de ses sites sur les serveurs de son hébergeur, mais aussi, et simultanément, sur l'ensemble des serveurs qui stockent le cache des sites de part le monde. "CDN Technologies s'occupe de la communication avec les différents datacenters qui stockent nos données", conclut le responsable de Lacoste.

Depuis la mise en production de la solution il y a un an, 3 personnes travaillent sur cette application chez Lacoste. Chez le fabricant de vêtements de sport, on retient les avantages que constitue la vitesse d'affichage des pages, jusqu'à 4 fois plus rapide que précédemment, et le fait que la structure des sites n'ait pas eu à être modifiée pour optimiser l'accessibilité.

Un gain de vitesse absolument nécessaire pour un public américain très exigeant quant à la rapidité d'affichage des pages Web.

Serveurs / Lacoste