Microsoft rejoint Apple dans sa lutte contre Flash

Microsoft estime que les plugins comme Adobe Flash appartiennent au passé, et mise sur le HTML 5.

Le dernier billet publié sur le site officiel dédié à Windows 8 annonce que la navigation Web moderne doit reposer le plus possible sur le HTML 5 et fonctionner sans plugin. Pour Microsoft cela "améliore la durée de vie de la batterie ainsi que la sécurité, la fiabilité et la confidentialité" des internautes.

Microsoft admet que les plugins ont été "importants au début de l'histoire du Web", mais le Web a depuis beaucoup évolué avec le HTML5 qui les rend beaucoup moins utiles. Dean Hachamovitch, qui dirige l'équipe d'Internet Explorer signe ainsi un billet qui tacle les plugins Adobe, et rejoint ainsi Apple dans sa croisade contre Flash.

Dans les versions de Windows 8 que Microsoft propose, Internet Explorer 10 est disponible sous forme d'application pour l'interface Metro, pensée pour les écrans tactile, ou comme navigateur traditionnel pour l'interface de PC classique. Seule cette dernière supporte pleinement tous les plugins et extensions.

Cette nouvelle politique produit tendrait à illustrer un désengagement progressif de l'éditeur de sa technologie Silverlight. Un retrait qui, pour beaucoup d'observateurs, à d'ailleurs déjà commencé (lire l'avis d'expert : Microsoft a tué Silverlight?

Microsoft / Adobe