Jean-Philippe Clair (Knowings) : "Nous faisons de l'anti-Windows"

L'éditeur rhônalpin présente une solution issue d'un partenariat avec Alfresco à l'occasion du salon Documation 2008. Son directeur commercial évoque l'importance du SaaS et de l'Open Source pour la société.

Comment est né Knowings et comment définissez-vous votre activité ?

Knowings est né d'un constat de son fondateur, Patricks Michels, qui travaillait avant de lancer l'entreprise dans le secteur du conseil. Il s'est rendu compte que la limite à l'augmentation de son activité était le temps. Il ne pouvait pas facturer plus qu'un certain nombre d'heures. D'où son idée de créer et de vendre un outil qui permette de mutualiser les contenus. C'était de la GED avant l'heure. La société a été créée en 1999. Suite à une levée de fond en mars 2000, il a constitué une équipe de Recherche et de Développement, et le travail de prospection de la clientèle à commencé, avec un premier gros client, Protéines. Concrètement, avec notre solution, ils sont passés de la communication par fax à la communication par email.

Notre outil, je dirai que c'est l'anti-Windows, en ce sens qu'un document peut être classé dans différents répertoires sans le dupliquer. Par un système de tags, le document est relié à un ensemble dossiers qui permettent de gérer le document depuis plusieurs points de vues.

Vous proposez une offre en mode SaaS. Pour qui, et sur quelles bases ?

Nous faisons du SaaS depuis la création de l'entreprise. Au départ, nous ciblions les PME qui sont assez consommatrices de cette offre. De fait,le SaaS représente 50% de notre parc client, et 2/3 de nos nouveaux clients. Nous avons un système de tarification qui prend en compte le volume de données et le nombre d'utilisateurs. Nous sommes propriétaires de notre infrastructure et nous avons un partenariat technique avec un prestataire pour l'hébergement des données en datacenter.

Votre dernier produit, CollaborativeECM, se base sur un code Open Source d'Alfresco. Pourquoi ?

CollaborativeECM l'outil que nous présentons au Salon Documation 2008, est en effet issu de l'accord que nous avons passé en 2007 avec Alfresco. Nous avons fait le constat que l'Open Source était le troisième segment du marché en terme de plate-forme, après IBM et SharePoint de Microsoft, et nous voulons aussi nous adresser à des clients qui ont fait ce choix technique.


Alfresco / Datacenter