Un serious games pour former les commerciaux chez Ugitech

Serious Games : formation des commerciaux chez Ugitech L'entreprise spécialisée dans la fabrication de produits en acier a mis en œuvre un serious game dédié à la formation de ses forces commerciales. Le coût du projet reposant sur la solution Symetrix atteint 60 000 euros.

Ugitech, filiale du groupe allemand Schmolz+Bickenbach, est une entreprise spécialisée dans la production d'acier inoxydable à destination d'une grande variété de marchés (pétrole, gaz, chimie, agro-alimentaire...). Les produits sortants de ses usines peuvent être aussi bien des pièces décolletées que des pompes, des vannes ou des grilles pour fours.

A la fin de l'année 2008, l'entreprise s'est lancée dans un projet visant à améliorer la formation de son réseau mondial de commerciaux, non seulement en France mais aussi notamment en Allemagne et en Grande-Bretagne.

"La recherche de solutions s'est faite avec l'appui de l'Ecole de Commerce de Chambéry avec laquelle nous sommes en relation et qui travaille sur la thématique des serious games dans le cadre de son projet pédagogique de recherche", fait savoir Frédérique Tissot, responsable communication d'Ugitech.

Deux solutions sont alors étudiées de près : Daesign et Symetrix. Séduite par une prise en mains plus rapide et un côté technique "moins sophistiqué" que Daesign, Ugitech se penche au final sur Symetrix. Un service game intitulé "Une formation inoxydable", disponible au travers d'une solution Web hébergée par l'éditeur, est diffusé en milieu d'année 2009.


1
La solution de serious game mise en place par Ugitech pour ses commerciaux "Une formation inoxydable" © Ugitech

"Nous avons choisi un scénario pour notre serious game dans lequel l'apprenant est un responsable de production qui est confronté à une diversité de situations et de problèmes au niveau des processus de commande et de son traitement", explique Frédérique Tissot.

La souplesse de la solution particulièrement appréciée

Le serious game propose un parcours interactif dans lequel l'apprenant est amené à répondre à des séries de questions. Il doit pour chacune d'entre elles obtenir un minium de 75% de réussite pour passer au niveau suivant. Des questions qui permettent d'avoir une compréhension globale sur les produits de l'entreprise, les processus de fabrication, mais aussi l'arène concurrentielle ou les aspects liés aux litiges et au domaine juridique.

"Les utilisateurs apprécient la souplesse de cet environnement de formation et de pouvoir à tout moment s'arrêter puis reprendre le jeu là où ils s'étaient arrêtés", poursuit la responsable communication d'Ugitech.

La population d'utilisateurs formés, pour l'heure composée de commerciaux, a été de 150 la première année. L'objectif est dès lors de 50 nouveaux commerciaux entrants dans l'entreprise formés par an. Appréciée par le siège en Allemagne, la solution de Symetrix pourrait bien être déployée pour d'autres catégories d'utilisateurs dans les mois qui viennent.

 

Le projet en bref
Source : Ugitech
OrganismeUgitech
Solution retenue Symetrix
Début du projet Fin 2008
Mise en œuvre Courant 2009
Coût60 000 euros pour 2 langues (anglais et français)

Applications métiers / Formation continue