Windows Phone 8 : future alternative à l'iPhone en entreprise ?

Le futur système mobile de Microsoft reposera sur le même coeur que Windows. Les développements seront donc portables d'un OS à l'autre. Windows Phone 8 pourra aussi tirer parti des fonctions de son grand frère pour les pros.

Microsoft a dévoilé ce que sera Windows Phone 8. Nom de code : Apollo. Avec cette nouvelle mouture, l'éditeur a voulu marquer une rupture avec sa première génération de smartphone. Elle reposait jusqu'ici sur la technologie Windows CE, y compris pour le dernier né Windows Phone 7.

Exit Windows CE, cap sur Windows 8

"Windows Phone 8 ne s'adossera pas à Windows CE, mais au même noyau que Windows", lâche Terry Mayerson, vice-président du département Windows Phone.

Le système mobile va ainsi pouvoir tirer parti des principaux composants de l'OS, son système de fichiers notamment, mais aussi ses capacités multimédia. Principaux avantages mis en avant par Microsoft : les applications Metro créées pour Windows 8 (avec le Windows 8 SDK) seront portables sur Windows Phone. "Les projets de migration vont devenir très simples, entre Windows 8 et Windows Phone 8. Cela va favoriser les projets au sein de notre écosystème de partenaires, et décupler le nombre d'applications et de pilotes compatibles avec Windows Phone 8", se réjouit-on chez Microsoft. "Le time to market sera beaucoup plus rapide."

Dans la même logique, la nouvelle version du Windows Phone intégrera une déclinaison mobile d'Internet Explorer 10 - qui pourrait sortir au même moment que Windows 8 (à l'automne). La technologie HTML5 supportée par cette nouvelle version permettra aux sites de proposer une expérience tactile multi-point.

joe belfiore
Joe Belfiore est manager Windows Phone Program chez Microsoft. © Microsoft

Microsoft met aussi en avant un important travail d'optimisation autour du moteur JavaScript qui, selon lui, permettrait à cette version d'IE de surpasser les performances du navigateur Android, et ce, dans la plupart des configurations matérielles (celle du Samsung Galaxy S III notamment). Enfin, les utilisateurs de Windows Phone seront protégés par SmartScreen, le service d'alerte de Microsoft lors de la connexion à un site malveillant.

Multi-cœur et accélération graphique au programme

Au niveau matériel, Windows Phone 8 a été optimisé pour le multi-cœur et l'accélération graphique matérielle. L'OS prend désormais en charge trois résolutions : WVGA (800x480), WXGA (1280x768) et 720p (1280x720). Il intègre également une passerelle pour supporter les cartes de stockage microSD, bien utiles pour stocker les fichiers volumineux.

Autre évolution mises en avant, l'intégration de la technologie NFC. Une évolution qui permettra de mettre en œuvre de nouveaux scénarios d'application. "Nous avons signé un premier partenariat mondial avec Orange pour mettre en place un service de porte-monnaie basé sur Windows Phone 8. Aux côtés du NFC, il utilisera notre système d'authentification et de sécurité basé sur la carte SIM", note Terry Mayerson. Au chapitre des applications professionnelles, le NFC permet à l'OS de gérer l'échange de contenus entre terminaux Windows, ou encore la récupération de données stockées sur la puce d'une carte de visite.  

Au-delà de de toutes ces nouveautés, Microsoft sait aussi qu'il doit d'abord convaincre le grand public pour pouvoir ensuite venir challenger iPhone et Android dans l'entreprise. Les deux leaders ont su en effet s'imposer comme une véritable alternative au Blackberry à la faveur du Bring Your Own Device. Le groupe a donc mis un point d'honneur à peaufiner l'ergonomie de l'interface graphique de son nouveau smartphone. Le menu sera désormais personnalisable. L'utilisateur pourra réagencer ses tuiles applicatives, les redimensionner à loisir, personnaliser les couleurs, zoomer sur une tuile pour faire apparaitre des informations plus riches (y compris multimédia)... L'objectif est bien de proposer une expérience utilisateur au niveau de celle d'iOS.

Une gestion de parc unifiée entre Windows 8 et Windows Phone 8

Du côté des fonctions de la sécurité, Microsoft met en avant les possibilités de chiffrement (BitLocker) et de boot sécurisé, issues de Windows 8. Enfin, sur le plan de l'administration, la gestion de parc mobile sera simplifiée. Le rapprochement de Windows 8 et Windows Phone 8 permettra en effet de recourir aux mêmes outils d'administration pour gérer l'un et l'autre parc.

Windows / Mobilité