Magento : ce que prépare le numéro 1 du e-commerce Open Source

Bargento 2013 : Magento 2, Magento Cloud et Magento 1.13 avec Roy Rubin A l'occasion de l'évènement Bargento 2013, le JDN a pu s'entretenir avec le COO de Magento, Roy Rubin. Magento 2, la version cloud de Magento, et de Magento 1.13 ont été abordés.

Lancé le 15 janvier 2008, Magento est devenu depuis un poids lourd des solutions d'e-commerce Open Source (lire aussi notre comparatif complet : 12 solutions de e-commerce au crible). Pour preuve : les dernières statistiques publiées par Meanbee créditent Magento d'une part de marché de 26%, loin devant VirtueMart (9,5%), Prestashop (8,6%) Zen Cart (7,2%) ou osCommerce (7,1%).

Utilisé à ce jour par plus de 150 000 marchands dans le monde - pour plusieurs milliards de dollars de transactions générées - Magento Enterprise est entré dans une nouvelle étape de son développement. Avec, en premier lieu, la disponibilité de la version 1.13, qui a été présentée pour la première fois en avril dernier lors de l'évènement Magento Imagine eCommerce 2013.

"Magento 1.13 améliore les processus d'indexation, le système de cache, et propose un tunnel de commandes plus rapide tout en réduisant le nombre de mises à jour manuelles", a expliqué Jimmy Duvall, Head of Products de Magento. Des nouveaux atouts qui viennent en compléter d'autres, historiques, mis notamment en avant par le cabinet Forrester dans son étude "Total Economic Impact Study", qui qualifie Magento de solution "très stable, scalable et flexible".

Magento 1.12 versus Magento 1.13 : exemples d'optimisation
Magento 1.12Magento 1.13
Source : NBS System
Réindexation complète5h48mn59mn
Changement de description des produits83mn4s
Changement de prix des produits9mn86s
Temps de chargement de l'inventaire56mn11mn
Commandes quotidiennes sans changement matériel26 00034 600
Pages vues quotidiennes sans changement matériel5,2 millions6,78 millions

Le spécialiste open source de l'e-commerce, passé dans le giron d'eBay en 2011, garde en ligne de mire la sortie de Magento 2. Prévu en 2014, ce lancement va faire l'objet de toutes les attentions de la part de son géniteur.

"Magento 2 sera lancé l'année prochaine, mais nous n'avons pas encore décidé de la date précise de lancement. Il aura lieu quand les partenaires auront suffisamment de recul par rapport à ses nouvelles fonctions et auront bien compris son fonctionnement", fait savoir Roy Rubin, COO et co-fondateur de Magento. Un lancement qui ne se fera pas au détriment de Magento 1.13 dont le support sera assuré encore quelques années. 

Le support de Magento 1.13 assuré pour 3 ans après la sortie de Magento 2

"Nous allons encourager les entreprises à migrer vers Magento 2, mais nous allons nous assurer de supporter Magento 1.13 pour une période de 3 ans après la sortie de Magento 2 afin de leur laisser le temps de migrer. Les entreprises ont des cycles de développement différents, et il est important pour nous de les respecter en ne les pressant pas", poursuit Roy Rubin.

D'un point de vue technique, Magento 2 va faire un bond en avant significatif en supportant HTML5, CSS3 et jQuery et en étant nativement taillé pour le responsive web design pour permettre un affichage multi-terminaux : PC, tablettes et smartphones. L'intégration de certains modules de Zend Framework 2 est également prévue. L'expérience utilisateur sera aussi revue à la hausse sachant que le travail des développeurs sera aussi facilité avec une séparation des couches de présentation et métiers, des règles de dépendance plus claires, et davantage de flexibilité pour accéder aux templates via des web API rénovées.

L'avenir de Magento semble donc plus que jamais passer par Magento 2. Moins en revanche par Magento Go - la déclinaison cloud de Magento - dont la localisation un temps envisagée en France n'est plus dans les tuyaux. "Magento Go est le fruit d'un développement mondial et la localisation en France n'est pas à ce jour prévue", fait savoir Roy Rubin. "Magento Go est basé sur une technologie très différente de la plate-forme Magento Enterprise, et cible les plus petits marchands alors que Magento Enterprise vise les grands comptes. Jusqu'à présent nous souhaitons continuer à faire cohabiter ces deux produits et n'avons pas prévu de positionner Magento Go pour les grands comptes."

A ce jour, Magento réalise 80% de son chiffre d'affaires (non-communiqué) par le biais de son offre Magento Enterprise. Un poids qui pourrait expliquer son faible investissement sur sa déclinaison cloud. Reste que cette stratégie pourrait également venir rassurer ses partenaires intégrateurs, logiquement peu enclins à s'orienter vers un modèle cloud. 

Open source / Magento