Moteur de recommandation : pourquoi Target2Sell lève 1,4 million d'euros

Moteur de recommandation Target2Sell La start-up française rend accessible des outils de pointe boostant les recommandations. Elle a permis à des e-commerçants de gonfler leur CA de plus de 10%.

Jeune pousse française créée il y a moins de deux ans, Target2Sell vient de lever une belle somme : 1,4 million d'euros. Sa solution est facile à décrire : c'est un moteur de recommandations qui permet à des sites d'e-commerce de pousser du contenu, c'est-à-dire des produits, de manière personnalisée, en fonction du visiteur. Un peu comme ce que fait Amazon sur sa homepage. Le but étant évidemment de stimuler les ventes. "Certains de nos clients ont pu voir leur chiffre d'affaires progresser de 10%, voire deux fois plus", affirme François Ziserman, serial entrepreneur (Wokup, Medience, Araok) qui a co-fondé Taget2Sell avec Adrien Coutarel, un autre bon connaisseur du secteur du e-commerce, qui fut consultant puis responsable France pour FredHopper pendant 6 ans.

françois ziserman
François Ziserman a lancé TargetSell après avoir exercé dans le conseil en e-commerce au sein d'Araok. © F.Z.

"C'est cette bonne connaissance du e-commerce qui nous permet de bien comprendre les attentes de ce secteur. C'est aussi ce qui nous différencie sur le marché", poursuit François Ziserman. Par rapport aux autres offres, assez nombreuses, celle de Target2Sell se veut plus simple, à installer et à piloter, tout en s'appuyant sur des technologies de pointe ne négligeant pas la performance.

Big data et machine learning

Car côté technique, ce sont bien des solutions Big Data (Hadoop et MongoDB sont citées) qui permettent de traiter très rapidement une grande quantité de données. La recommandation s'appuie aussi sur de gros serveurs, et les calculs sont faits "in memory" (réalisés par la RAM) pour gagner en performance. Mais comme Target2Sell est une solution SaaS, elle décharge l'e-commerçant de la gestion de l'informatique.

Quant à l'installation, elle demande juste, en plus d'exporter le catalogue, de marquer les pages de codes JavaScript. Comme Google Analytics. Cela peut donc en effet être assez rapide, surtout avec un tag manager. Magento et PrestaShop sont aussi citées parmi des solutions e-commerce partenaires. Target2Sell fonctionne sur des sites web, mais peut aussi personnaliser des campagnes d'e-mailing.

Fonctionnant par abonnement, la solution est facturée au mois selon le trafic du site (à partir de 99 euros mensuels). Mais sa rentabilité peut s'améliorer avec le temps car ses capacités en matière de machine learning doivent accroître ses performances au fil de l'apprentissage. 

Des fonds "pour garder notre avance technologique et creuser l'écart"

L'outil tourne déjà chez plusieurs références d'envergure. La Foir'Fouille, MacWay, ou Pimkie sont cités. Réalisée avec certains des investisseurs historiques et surtout le fonds belge Internet Attitude, la levée de fonds doit permettre à Target2Sell de mieux s'étendre à l'international et de renforcer sa force de frappe marketing. "Mais elle doit aussi nous permettre de garder notre avance technologique et de creuser l'écart", annonce François Ziserman. Parmi les chantiers de R&D annoncés, les API sont évoquées, le but étant de mieux faire dialoguer la solution avec les CRM des e-commerçants. Ensuite, c'est la dimension multicanale de la solution qui devra être améliorée, le dirigeant évoquant "plusieurs projets" dans cette direction.

Serveurs