L'atelier des Chefs mitonne sa recette pour la sauvegarde

La PME spécialisée dans les cours de cuisine a opté pour un service externalisé afin d'assurer la sauvegarde des données nécessaires à son activité. L'automatisation et la facilité d'utilisation sont les maîtres mots.

En 2004, Nicolas et François Bergerault fondent L'atelier des Chefs avec en tête une idée : remettre les gens aux fourneaux en leur proposant des cours de cuisine accessibles via des formules allant de 30 minutes pour les pressés, à 4h30 pour les plus appliqués. Et les deux frères confient l'animation de ces sessions gastronomiques directement à des chefs.

La PME a grandi et dispose désormais d'ateliers de cuisine à Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Nantes, Bruxelles, et bientôt Londres. Cette répartition géographique suppose toutefois la mise en œuvre d'une certaine centralisation de son informatique, notamment en matière de sauvegarde des données. En effet, pour une PME, comme pour une société de taille plus conséquente, la conservation des données est un élément critique pour la continuité de son activité.

Il y a deux ans, François Bergerault s'intéresse donc à la problématique de la sauvegarde et se met en quête d'une solution adaptée aux besoins d'une petite entreprise (47 postes de travail et 2 serveurs) et ne disposant pas en interne de compétences techniques en informatique. Finalement, L'atelier des Chefs opte pour un service externalisé : AdBackup d'Oodrive.

console adbackup
Console d'Adbackup © Oodrive

Ce choix était motivé par deux raisons principales : l'automatisation de la sauvegarde et la conservation des données hors de l'entreprise. Les données sont en effet exportées de manière incrémentale, puis hébergées sur une infrastructure administrée par Oodrive. Une interface Web permet alors aux utilisateurs d'accéder à leurs informations.

"Préalablement, je devais contacter les salariés pour leur rappeler de bien penser à réaliser des sauvegardes de leurs disques durs, notamment sur des CD. Mais il était difficile de se prêter à l'exercice de manière régulière. Je souhaitais donc un système qui n'implique pas de contraintes pour l'utilisateur", se souvient François Bergerault.

Un composant logiciel est installé à distance sur chaque poste de travail de L'atelier des Chefs par le support technique de l'éditeur Oodrive. Pour chacun sont ensuite paramétrés les dossiers à sauvegarder quotidiennement, en mode incrémental afin de limiter l'espace de stockage et la consommation de bande passante, mais aussi les horaires d'exécution du backup. En termes de facturation du service, deux critères entrent en jeu : le nombre de licence et le volume de données effectivement hébergé.

Afin de suivre les opérations de sauvegarde, François Bergerault est destinataire de deux reporting distincts. Un premier lui est adressé quotidiennement et l'alerte sur les comptes n'ayant pas procédé à un export de leurs données. Enfin, de façon hebdomadaire, un tableau de bord lui permet de consulter l'état de l'ensemble des sauvegardes, le niveau de réussite ou encore la taille des dossiers enregistrés. Le fondateur peut ainsi identifier des anomalies ou les éventuels oublis de ses collaborateurs.

adbackup rapport de sauvegarde
Rapport de sauvegarde d'Adbackup © Oodrive

Face à une perte de données, par exemple suite à une panne de disque dur, il suffit alors pour la restauration d'accéder au service d'Oodrive par le biais d'une interface Web. "La plateforme de gestion est organisée par nom d'ordinateur ou de propriétaire. Il ne vous reste plus qu'à sélectionner le ou les sous-dossiers télé-sauvegardés pour les réinstaller. C'est extrêmement simple et adapté à un non-informaticien", détaille François Bergerault.

 

Le projet en bref
  Organisation L'atelier des Chefs   
  Solution AdBackup d'Oodrive  
  Projet Sauvegarde sécurisée  
Source : Benchmark Group

Serveurs / PME