Récupérer des données sur des supports numériques endommagés

un laboratoire antistatique a été mis en place pour reconstruire les supports
Un laboratoire antistatique a été mis en place pour reconstruire les supports numériques endommagés. © Antoine Crochet-Damais / JDN Solutions

L'Institut de recherche criminel de la Gendarmerie est également équipé d'un laboratoire complet pour récupérer les données stockés sur des supports numériques saisis. Disques durs, téléphones mobiles, smartphone... Tout type de systèmes de stockage passe par ce service.

L'objectif est d'effectuer une copie des informations, sous la forme d'une image de disque, sur les serveurs de la gendarmerie pour en permettre ensuite l'exploitation dans le cadre de l'enquête, et éventuellement l'archivage.