Pwn2own : Firefox, Windows Phone 7 et Google résistent aux hackers

iPhone et BlackBerry rejoignent le camp des vaincus aux côtés de Safari et d'Internet Explorer. Google et Mozilla sont les seuls à sortir totalement indemne du concours.

Le deuxième jour du concours de hacking Pwn2own aura fait moins de victimes. Après avoir facilement mis au tapis Internet Explorer 8 (sur Windows 7) et Safari 5 (sur Mac X), les hackers n'auront pas relevé le challenge de faire tomber Firefox, Windows Phone 7 et Android.

Pressenti pour faire tomber Firefox 3.6, Sam Dash s'est finalement  désisté en expliquant qu'il ne pouvait réaliser un code d'exploitation viable. Personne ne s'est présenté non plus pour pirater le l'OS mobile de Microsoft sur un téléphone Dell Venue. Idem pour le Nexus de Samsung sous Android. Google reste donc invaincu sur les deux jours : hier non plus, aucun hacker ne s'était présenté pour défier Chrome. Celui qui devait faire tomber ce navigateur a préféré avertir Google sur la faille qu'il comptait exploiter pour le concours. La firme de Mountain View l'a donc corrigée peu avant le concours, rendant l'exploit impossible.

De multiples vulnérabilités de WebKit ont en revanche fait plier le BlackBerry Torch 9800 (OS 6.0.0.246) et une faille dans MobileSafari a été fatale à l'iPhone 4 (iOS 4.2.1 ).

Mozilla / Virus