Etude : le nombre de tweets qui remontent dans Google a explosé

Stone Temple a mesuré une progression de 466% du nombre de tweets indexés par Google en quelques mois. Les comptes avec le plus d’autorité sont privilégiés par le moteur.

En février dernier, Google et Twitter signaient un partenariat permettant au premier de mieux indexer les tweets du second. Aujourd’hui, une étude conduite par Stone Temple a pu mesurer les conséquences de ce partenariat sur les résultats de recherche.

Juste après cette annonce, avant qu’elle ne soit effective, Stone Temple a calculé le nombre de tweets indexés dans Google.com sur un échantillon comprenant plus de 900 comptes Twitter. Cette entreprise californienne spécialisée dans le SEO a attendu le mois de juin pour refaire le calcul avec exactement les mêmes comptes Twitter.

La part de tweets indexés multipliée par 5

La conclusion est claire : le nombre de tweets indexés a littéralement explosé. 7 jours après leur publication sur Twitter, la part de tweets indexés est passé de 0,6% en février à 3,4% en juin. Soit 466% d’augmentation. Il s’agit là d’une hausse considérable, même si ces chiffres révèlent aussi qu’il reste encore énormément de tweets pas encore indexés... Plus de 96% des tweet ne remontent en effet pas encore dans les résultats de Google d’après cette étude. Même si Mountain View ne devrait pas tout indexer, il est en revanche tout à fait possible que le moteur continue d’améliorer l’indexation des tweets et augmente la proportion de tweets indexés...

Un tableau publié par nos confrères américains de Search Engine Land détaille les résultats de l’étude en montrant la part progressive de tweets indexés en février et en juin, chaque jour sur une semaine.

Part de tweets indexés sur une semaine en juin, comparé à février. Au bout de 7 jours, 3,4% des tweets ont été indexés en juin, soit 466% de plus qu'en février.   © Stone Temple et Searchengineland

Ce n’est pas la seule découverte à retenir dans l’étude qui s’est aussi intéressée au genre de tweet qui était indexé. Stone Temple a ainsi voulu voir si les comptes très suivis avaient plus de chances de voir leurs tweets indexés. Et il semble bien que cela soit le cas : comme le montre le graphique tiré de l’étude de Stone Temple ci-dessous, les comptes ayant plus d’un million de followers ont désormais une part de tweets indexés de 75% plus élevée aujourd’hui qu’en février. L’étude révèle d’ailleurs au passage que Google privilégiait déjà l’indexation des comptes ayant beaucoup de followers avant même que l’accord avec Twitter n’entre en vigueur. 

Indexation des tweets selon le nombre de followers (axe en orange, en bas) en juin et février 2015. Plus le nombre de followers est élevée, plus la part de tweets indexés augmente.  © Stone Temple

Poursuivant cette piste de l’importance de l’autorité des comptes Twitter, Stone Temple a ensuite poussé son analyse au-delà du nombre de followers. L’entreprise californienne s’est basée sur un score de "l’autorité sociale" calculé par  Followerwonk (un outil proposé par Moz): c’est un indice qui va de 1 à 100 et qui prend notamment en compte le taux de retweet des derniers tweets. Et là encore, le résultat de l’analyse est probant, comme le montre le graphique ci-dessous, plus le score de l’autorité sociale est élevé, plus la part de tweets indexés sera élevée. C’est donc bien l’autorité des comptes Twitter qui semble être corrélée à l’indexation de leurs tweets.

Indexation des tweets selon l'autorité du compte Twitter : plus le compte a de l'autorité selon l'indicateur de Followerwonk, plus ses tweets seront indexés.   © Stone Temple

 

Indexation / Google