Quand Bing copie Google

Le label "mobile-friendly ("Pour mobile" en français) a aussi été lancé par Bing... © Capture JDN
Premier exemple : le label mobile-friendly ou "site mobile" en français. Il a été lancé dès 2014 par Google pour indiquer aux mobinautes qu'une page est bien optimisée pour leur terminal.

Ce label a fait grand bruit en 2015, car Mountain View a annoncé privilégier les pages ayant ce label dans les résultats remontés sur mobiles lors d'une mise à jour déployée le 21 avril dernier. Quelques jours après, le 14 mai précisément, Bing lançait aussi son label "mobile friendly". Le mot retenu en anglais par Microsoft est exactement le même, mais sa traduction en français diffère ("Pour mobile", voir ci-contre).