SEO : les 100 sites qui ont le plus progressé en visibilité en 2015

L'éditeur français Yooda a pu mesurer, sur Google.fr, l'évolution de la visibilité des sites sur des dizaines de millions de mots clés. Voici les sites qui ont le plus progressé cette année.

Quels sont les sites qui ont vu leur visibilité s'améliorer le plus, cette année, dans les résultats remontés par Google en France ? L'éditeur français de logiciels dédiés au SEO Yooda a pu dresser le classement. 

Sa méthodologie est basée sur un score de visibilité, habituel pour ce genre d'étude. Cet indice repose sur plusieurs éléments. D'abord, il prend en compte la popularité des mots-clés sur lesquels est positionné un site (d'après le volume de requêtes mensuelles indiqué par l'outil dédié de Google Adwords). La position atteinte par le site dans les résultats naturels pour chacun de ces mots-clés influence aussi, évidemment, son score de visibilité, car la visibilité est bien sûr bien meilleure pour la 1ère  position que pour la 5e ou la 10e.

Yooda suit actuellement plus de 94 millions de mots-clés

Avec son outil Insight, Yooda suit actuellement une base, impressionnante, de plus de 94 millions de mots-clés. Pour cette étude, seuls les résultats naturels non-géolocalisés apparaissant dans la première page générée par Google.fr, sur desktop, ont été retenus.

Le classement ci-dessous reprend la liste des 100 sites qui ont connu la plus forte progression de leur score de visibilité, entre janvier et décembre 2015.

Une méthode solide, mais des ajustements nécessaires

Cette méthode, la plus solide pour réaliser ce type d'étude, rencontre tout de même certaines limites. Les requêtes dites "de marque" (comme "Le Bon Coin" ou "Google"), et leurs dérivés (comme "canapé le Bon Coin" ou "Google Apps") sont incluses dans les mots-clés suivis. Or, certaines d'entre elles peuvent être écrites des dizaines de millions de fois par mois par les internautes, ce qui peut évidemment influencer le score de visibilité de certains sites.

Par ailleurs, nous avons aussi décidé de retirer certains sites du classement, soit parce que leur visibilité ne repose que sur l'identification à leurs services (live.com, gmail.com ou encore mabanque.bnpparibas notamment), soit parce qu'ils ne jouent pas dans la même cour et avec les mêmes règles (sites pour adulte, ou de streaming et de téléchargement illégaux). La progression de la visibilité des sites qui sont passés en https cette année (comme Wikipedia) n'a par ailleurs pas pu être correctement mesurée, et ces sites ont aussi dû être retirés de la liste.

Enfin, dernier élément pour être totalement transparent : Yooda a fait croître le nombre de mots-clés suivis, le faisant passer de 25 millions à 94 millions de mots-clés suivis au cours de l'été 2015. Les mots-clés ajoutés sont toutefois des mots de très longue traîne, saisis à peine une dizaine de fois par mois pour la majorité d'entre eux : la visibilité qu'ils offrent est donc très limitée. De plus, pour neutraliser au maximum les effets liés au changement de périmètre, Yooda a ignoré les progressions survenues durant l'été.

Les 100 sites qui ont le plus progressé en visibilité sur Google.fr en 2015

Site web Progression du score de visibilité 
1er- youtube.com +174088850
2- google.fr +36654469
3- twitter.com +28452329
4- 20minutes.fr +23716975
5- lemonde.fr +23641157
6- programme-tv.net +21237666
7- youtube-mp3.org +19171550
8- msn.com +18245726
9- facebook.com +17402019
10- news.google.fr +14785358
11- itunes.apple.com +11396674
12- huffingtonpost.fr +10785496
13- leboncoin.fr +10429219
14- orange.fr +9969501
15- plus.google.com +9154212
16- lepoint.fr +8067665
17- metronews.fr +7545066
18- support.google.com +7281560
19- fr.yahoo.com +7106525
20- play.google.com +6576634
21- allocine.fr +6019440
22- linternaute.com +5834881
23- programme.tv +5758268
24- commentcamarche.net +5329771
25- translate.google.fr +5295132
26- instagram.com +5217081
27- tf1.fr +4647920
28- news.google.com +4630557
29- caf.fr +4564054
30- ikea.com +4485711
31- amazon.fr +4440705
32- orange.com +4439622
33- lindependant.fr +4439417
34- products.office.com +4332795
35- windows.microsoft.com +4331906
36- larousse.fr +4233969
37- en.wikipedia.org +4207391
38- television.telerama.fr +4202530
39- free.fr +4073913
40- tripadvisor.fr +3958248
41- dailymotion.com +3937552
42- messagerie.orange.fr +3866952
43- systran.fr +3393510
44- lequipe.fr +3234654
45- cdiscount.com +3175831
46- fr.finance.yahoo.com +3163292
47- challenges.fr +3094075
48- gentside.com +3055952
49- cmb.fr +2981578
50- sncf.com +2865448
51- lefigaro.fr +2767968
52- boutique.orange.fr +2699561
53- programme-television.org +2669418
54- tr.voila.fr +2509794
55- meteofrance.com +2483023
56- labanquepostale.com +2413510
57- leparisien.fr +2321631
58- fr.news.yahoo.com +2264171
59- purepeople.com +2173267
60- pmu.fr +2023231
61- tvmag.lefigaro.fr +1983939
62- fr.sports.yahoo.com +1960306
63- programme-tv.orange.fr +1935353
64- meteofrance.fr +1898229
65- candidat.pole-emploi.fr +1884157
66- universfreebox.com +1862461
67- cesoirtv.com +1828494
68- reverso.net +1811258
69- mobile.free.fr +1785410
70- fdj.fr +1749423
71- closermag.fr +1736351
72- telestar.fr +1735262
73- ovh.com +1728202
74- rue89.nouvelobs.com +1634074
75- assistance.sfr.fr +1572082
76- data.cnbc.com +1557979
77- 750g.com +1556004
78- programme-tv.premiere.fr +1550870
79- laposte.net +1538310
80- cdiscountpro.com +1536682
81- france.lachainemeteo.com +1529867
82- bfmtv.com +1529138
83- nasdaq.com +1478021
84- public.fr +1458284
85- traduction.orange.fr +1422179
86- doctissimo.fr +1406761
87- www2.hm.com +1364646
88- but.fr +1358330
89- codepromo.lexpress.fr +1345745
90- melty.fr +1340971
91- pole-emploi.org +1339199
92- sante-medecine.journaldesfemmes.com +1331829
93- 9gag.com +1321583
94- ameli-sante.fr +1309902
95- jeu.info +1302699
96- forum.doctissimo.fr +1299168
97- societegenerale.com +1284207
98- journaldugeek.com +1282486
99- fr.aliexpress.com +1265530
100- lexpress.fr +1230444

Ce classement, qui révèle les sites qui ont le plus gagné en visibilité, pourrait faire penser au classement des sites les plus visibles. Les gros mastodontes Google, Apple, Facebook, ou Amazon, très visibles sur la Toile, sont tous là. "La visibilité se concentre de plus en plus, et ce n'est pas un phénomène nouveau", confirme Lionel Miraton, responsable webmarketing et formation chez Yooda. 

L'avance de YouTube

C'est donc YouTube qui a le plus progressé en visibilité sur les résultats de google.fr cette année, avec une avance considérable, d'ailleurs, sur tous les autres sites. Comment expliquer une telle avance ? C'est vrai que les vidéos YouTube sont favorisées souvent remontées très haut dans les résultats de Google, y compris pour des requêtes ayant un gros volume. Mais ce n'est pas la seule explication. "YouTube voit son contenu croître énormément, et à un rythme difficilement égalable. C'est une machine à contenu, ce qui améliore aussi sa visibilité", rappelle le spécialiste de Yooda. 

Google figure deux fois sur le podium

C'est un autre site de Google qui est 2e du classement : Google.fr. Là aussi, plusieurs éléments peuvent aider à expliquer cette place. D'abord, comme expliqué plus haut, de nombreuses requêtes à très gros volume (y compris "Google") font remonter Google.fr. Des requêtes liées à des services populaires de Google, comme Chrome ou Google Earth font aussi remonter Google.fr, et certaines de ces requêtes ont d'ailleurs pu progresser en volume. Enfin, des nouveaux services, comme Google Flights, ont fait gagner de la visibilité à Google, en remontant par exemple sur "Air France", une requête aussi très fréquemment traitée par Google.fr.

Twitter et les marques

Quant au 3e, Twitter, ce n'est pas son nouveau partenariat signé avec Google cette année (qui doit en effet lui offrir plus de présence dans les résultats) qui est seul responsable de sa hausse de visibilité – cet accord est d'ailleurs pour l'instant surtout visible aux Etats-Unis. "La visibilité de Twitter est liée aux noms de marque. Lorsqu'elles sont saisies dans Google, ces dernières font en effet souvent remonter leur compte Twitter officiel", explique Lionel Miraton. Et, là encore, le gain en visibilité peut être dû à des requêtes à gros volume qui ont encore grossi cette année, ou qui font remonter plus haut le compte Twitter.

Dans le reste du classement

A noter aussi, dans le reste du classement, que de nombreux sites d'actualités ont aussi bien progressé en visibilité dans les résultats naturels (ils sont d'ailleurs plus nombreux que les sites d'e-commerce dans le classement). Il est aussi intéressant de constater que les sites qui ont le plus brillé dans Google News cette année (lire Les 100 sites français les mieux référencés sur Google News en 2015) figurent aussi souvent dans le classement ci-dessus, même s'il y a des absents.

Enfin de manière plus générale, de nombreux acteurs de la vie pratique, de la traduction, de la météo, ou du programme télé ont réussi à percer dans ce palmarès, preuve qu'il y a encore de la visibilité à gagner dans ces secteurs que peuvent se disputer de très gros acteurs du Web.

Lire aussi 
Pourquoi un site n'apparaît pas dans Google 

SERP