SEO : désavouer les liens toxiques, désormais inutile face à Penguin 4.0 ?

Google a apporté des précisions étonnantes sur la nouvelle version de son algorithme Penguin, qui enlèverait toute valeur aux liens toxiques...

Google continue de donner, au compte-gouttes et parfois discrètement, de nouvelles informations sur Penguin 4.0. La nouvelle version de l'algorithme semble se distinguer de plus en plus des versions précédentes, et apporte encore en fait plus de nouveautés qu'escompté initialement.

Confirmant les impressions des SEO, le moteur a d'abord reconnu que Penguin 4.0 avait été déployée par étapes, et que les lancements ont bien commencé avant la date de l'annonce, le 23 septembre. L'annonce officielle a été faite à cette date, car elle correspondait au déploiement de la dernière partie, celle qui devait, en plus, être la plus remarquée.

 

Le déploiement s'est évidemment poursuivi après cette date – le 28 septembre, le Googler Gary Illyes a d'ailleurs indiqué que les sites étaient "en train de sortir" des pénalités précédemment infligées par Penguin, et que cela pouvait encore prendre quelques jours.

 

Mais parmi les précisions données par le moteur, la plus importante est sans doute la manière avec laquelle ce nouveau Penguin traite désormais les liens toxiques. Si précédemment, à cause de Penguin, ces liens pouvaient entraîner une chute dans le classement du site vers lesquels ils pointaient, désormais, ces liens n'ont plus de valeur ou de conséquences – ni négatives, comme auparavant, ni positives. C'est du moins ce qu'a dit, très clairement, Gary Illyes dans une étonnante conversion publique qu'il a eue sur Facebook avec le spécialiste Barry Schwartz.

© capture Facebook

Dès lors, logiquement, il devient inutile de désavouer les liens toxiques dans le fichier prévu à cet effet par le moteur pour sortir d'une pénalité Penguin. Gary Illyes l'a d'ailleurs également confirmé dans cette même conversation sur Facebook. Il a toutefois ajouté qu'il pouvait être utile, pour Google, de connaître les liens que veulent désavouer les SEO et webmasters… Et il n'a pas manqué de rappeler que si les liens toxiques n'avaient plus de valeur aux yeux de Penguin, ils pouvaient toujours déclencher une sévère pénalité manuelle.

Google Webmaster Tools / Webmaster