Google alerte les sites recevant des mauvais backlinks

Google avertit désormais les responsables SEO et les webmasters lorsqu'il détecte des liens non naturels pointant vers leur site. Ces mauvais backlinks semblent être actuellement dans la ligne de mire du moteur.

Google peut pénaliser le référencement de sites se servant de liens artificiels ou non naturels pour mieux remonter dans les pages de résultats. C'est clairement écrit dans son guide des bonnes pratiques SEO, et des experts ont déjà pu observer des pénalités liées à des abus en matière de netlinking.

Mais désormais, Google alerte les sites recevant ces liens toxiques. La Search Quality Team de Google envoie en effet désormais, via le Google Webmaster Tools, un message indiquant que son moteur a détecté des liens "artificiels ou non naturels pensés pour manipuler le PageRank, comme par exemple, des liens achetés ou s'inscrivant dans des schémas d'échanges de liens".  Le message invite même les webmasters et responsables SEO à "donner des détails" sur les liens toxiques qu'ils auraient trouvés mais qu'ils auraient "du mal à supprimer".

Un porte-parole de Google a confirmé au site spécialisé SearchEngineLand.com que Google était déjà capable de punir silencieusement les sites abusant de ces liens, mais que le moteur avait désormais décidé de rendre ces actions plus visibles. Il y a quelques jours, Google avait d'ailleurs pénalisé le site BuildMyRank.com, ostensiblement spécialisé dans la vente de backlinks.

Google / Référencement naturel