Cyril Grira (Google Entreprise) "Editer des documents Office sur iPad via Googe Docs est possible"

La filiale française de Google dédiée aux entrepreprise compte sur ses Google Apps et sur son nouvel OS pour concurrencer Microsoft.

Si la filiale entreprises française de Google Entreprise ne souhaite communiquer aucun chiffre (effectif, parts de marché, etc.), la firme de Mountain View fait savoir que plus de trois millions d'entreprises utilisent Google Apps dans le monde, et sa Google Search Appliance aurait trouvé 30 000 clients.

 

JDNSolutions. Quelle est la stratégie et la feuille de route de Google pour pénétrer les entreprises ?

Google ne communique pas de feuille de route et n'annonce pas en avance ses futurs produits. Mais Google est une société née dans Internet, il est donc normal qu'elle mise sur le Cloud Computing et sur ses services associés pour pénétrer les entreprises.

L'émergence du Cloud Computing est liée à la maturité d'Internet, qui rend aujourd'hui possible des mutualisations à l'échelle mondiale de grandes infrastructures, et les services Cloud qui en découlent. Les PME se sont montrées les premières intéressées, les early adopters, de ces solutions. Elles ont précédé les grands comptes, qui jouent déormais le rôle d'intelligent followers pour les "suivre intelligemment".

La question des DSI et des entreprises est de savoir quelles solutions elles peuvent externaliser. La messagerie et la communication unifiée, les outils collaboratifs  mais aussi les outils de sécurité semblent être éligibles. Or ce sont justement les applications phares de Google : Google Docs, mais aussi Google Sites ou Google Video for business, ou bien encore les antivirus et antispam Google, baptisés Postini. Intégrer ces outils dans la même plateforme de services globale fait sens.

 

Pour certaines entreprises, Google Docs représentera donc une mise à jour et une amélioration d'Office.

Messagerie et outils de bureautique ... soit des domaines dominés par Microsoft dans l'entreprise.  En outre, Google propose depuis peu une extension qui s'ajoute aux documents Office pour permettre de les lire et  les éditer en ligne via Google Docs. C'est presque une provocation... Microsoft est votre cible, l'éditeur qu'il faut chasser de l'entreprise ?

Le but de la filiale Entreprises de Google est de proposer un service Cloud qui crée de la valeur et qui ouvre de nouvelles perspectives, impossibles via une autre méthode plus classique.

Un service Cloud amène de nouvelles possibilités. Google Docs permet par exemple de lire et de modifier des documents en ligne, mis à jour en temps réel. Or, souvent, avec Office les modifications se font par de nombreux échanges de mails et de manière asynchrone. 

Pour certaines entreprises utilisant des logiciels de Microsoft, Google Docs représentera donc une mise à jour et une amélioration d'Office. Il s'agit aussi de répondre aux besoins des utilisateurs en leur permettant aussi par exemple d'éditer des documents Office sur iPad via Googe Docs.

L'universalité de l'informatique est une tendance observable. Les postes de travail vont vers une ouverture et une diversification qui ne va pas dans le sens des systèmes propriétaires et fermés de Microsoft. C'est une ouverture très importante, qui libère aussi les employés et leurs usages informatiques. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le marché pour Google Entreprise ne se limite pas au renouvellement de parc déjà équipés, car il y a aussi de très nombreux nouveaux postes de travail à équiper.  

 

Très dépendant d'Internet, Chrome OS, est-il trop limité pour trouver sa place en entreprises ?

Cet OS est un prolongement logique pour Google. Le Cloud fait partie de notre ADN, il était donc naturel que Google mette au point un système d'exploitation basé sur le Cloud. Cet OS ciblera aussi les entreprises, mais pas exclusivement.

Le système répond à des critères d'entreprise en termes de performance, de pertinence et de sécurité. Des solutions professionnelles de nos partenaires, comme SAP, ou d'autres ERP ou des CMS,  pourront être accessibles par Chrome OS via la technologie de virtualisation de Citrix

Cet OS a pour but de simplifier et d'accélérer la productivité. Il ne limite pas les usages mais pourra, au contraire, les améliorer.  Sur un poste standard, il est agaçant pour un professionnel d'attendre, devant un client par exemple, de longues minutes avant que l'ordinateur soit opérationnel. Chrome OS va énormément raccourcir ce délai.

 

Cyril Grira est responsable grand comptes chez Google Enterprise France. Ingénieur Efrei, Cyril Grira a occupé diverses fonctions techniques et commerciales durant ses 10 années d'expérience professionnelle lui donnant une connaissance des différentes briques technologiques & applicatives des Systèmes d'Information. Cyril Grira a débuté sa carrière chez Cisco en 2000 en tant qu'ingénieur avant-ventes. En tant qu'ingénieur d'affaires, il a ensuite travaillé pendant 7 ans chez un spécialiste décisionnel puis chez Capgemini. En 2008, Cyril Grira a rejoint Google France en tant qu'account manager sur les offres Google pour les entreprises.

Google / Chrome os