Le couplage d'Internet Explorer à Windows sur la sellette

La plainte initialement déposée devant la Commission européenne en 2008 par Opera à l'encontre de Microsoft pour dénoncer le couplage systématique d'Internet Explorer à ses systèmes Windows a pris une nouvelle dimension. Après Mozilla, Google et la FSF, c'est au tour du comité européen pour les Systèmes interopérables (ECIS) de rejoindre Opera dans la bataille qui l'oppose au géant de Redmond. Parmi les membres de l'ECIS, on retrouve notamment IBM, Oracle Sun ou encore Red Hat. Pris en tenaille par ces recours juridiques et les attentes des utilisateurs en termes de liberté de choix de leur navigateur par défaut, Microsoft pourrait bien finir par céder. Il compte toutefois entretenir encore une semaine le suspens dans la mesure où il s'est vu accorder une semaine de délai supplémentaire par la Commission Européenne avant de rendre sa décision.

Microsoft / Juridique