Flash poursuit sa baisse

Indicateur annuel constitué à partir des données du site d'analyse technique W3Techs. © JDN

En un an, la part de marché de Flash baisse de 2 points. Ce n'est pas une surprise. Début 2012, Adobe avait en effet annoncé le repositionnement de sa technologie sur le jeu et la vidéo. Exit la volonté de faire de cet environnement une alternative à HTML5. Le groupe a depuis choisi de réécrire son offre d'outils de développement pour le web dans l'optique de se baser sur les standards du W3C.