Amoureux et fondateurs de start-up, la clé de leur succès ?

Il y avait une période dans la Silicon Valley où les VCs n'aimaient pas l’idée de start-up fondées par des couples. Ces jours-ci, le monde des start-up semble renouer avec un air de romance...

Il y avait une période dans la Silicon Valley où les VCs n’ont pas aimé l’idée de start-up fondées par des couples. Malgré cela, Cisco et 3Com – deux sociétés légendaires de la vallée- on était fondées par des couples entrepreneurs. Ces jours-ci, le monde des start-up a l’air de créer plus de romance…  Soit il est PDG, soit elle l’est. Leurs rôles changent. Avoir un enfant. Avoir plusieurs enfants. Ou aucun.  Quoi qu’il en soit, le parti pris contre couples d’entrepreneur doit cesser.  L’esprit d’entreprise est une affaire passionnée.  Un aphrodisiaque puissant. Il faut reconnaître ce phénomène.

Julia et Kevin Hartz (Eventbrite)

Il fallait des fiançailles et une offre d’emploi dans une jeune entreprise pour que Kevin Hartz amène sa fiancée Julia dans la Silicon Valley. Julia travaillait à Los Angeles dans le métier du spectacle, mais elle démontrait un enthousiasme certain pour son rôle d’entrepreneur et s’occupait des premières phases du financement à risque. En 2006, le couple a engagé un troisième fondateur et lancent Eventbrite avec grand succès. C’est un site internet qui vend des tickets pour des évènements. Eventbrite encourage aussi des connections entre utilisateurs et la découverte d’évènements locaux.

Au début de 2008, quelques jours avant que Eventbrite reçoive sa première tranche de financement, Julia et Kevin ont leur premier enfant.  Pour monter en puissance leur société, Julia décide de continuer à travailler à la maison pour cinq mois pendant qu’elle s’occupe de son bébé.  Kevin occupait la position de PDG, et Amy gardait son titre de Directeur Général en même temps qu’étant une mère pour leurs deux filles. Kevin et Julia utilisait une assistante qui aidait au niveau des travaux ménagers et une autre pour prendre soin de leurs enfants la plus part du temps jusqu’à vendredi soir quand Julia prenait la responsabilité de la maison.  Kevin et Julia continuent à travailler ensemble et à gérer la vie quotidienne d’une famille.

Victoria Ransom et Alain Chuard (Wildfire)

Comme Julia Hartz, Victoria Ransom est devenue une entrepreneur par son petit ami.  Victoria avait rejoint Alain Chouard pour fonder Access Trips, une agence de voyages destinées au jeunes cadres en 2001. En 2007, quand Facebook agrandissait sa présence professionnelle avec l’utilisation de pages de supporters, Victoria et Alain créent ensemble une application qui lance une loterie promotionnelle sur leur page internet.  Leur « app » est adoptée très rapidement par énormément de monde. Elle devient alors une société à part entière et devient une suite d’applications liées. La société prend le nom de Wildfire et domine la conversion des médias et réseaux sociaux en machine de promotion marketing.

Wildfire se concentre sur l’engendrement d’effets de prolifération virale des réseaux et medias sociaux  dans la promotion des produits et services, leur analyse de gestion, et le développement des candidats clients. Wildfire grandit rapidement jusqu'à 300 salariés et ont 30 des 50 marques globales les plus célèbres parmi leurs clients. En juillet 2012, Google les contacte et les achètent  pour plus de $350 millions.

Pendant qu’ils travaillaient ensemble, le couple fonctionnait comme une équipe très soudée en se focalisant sur leurs forces respectives. Le savoir-faire d’Alain le fait se concentrer sur le produit, la gestion du groupe d’ingénieurs et l’architecture stratégique. Victoria l’a aidé à concevoir le produit tout en assurant la gestion de la société. Elle joue le rôle de PDG. Victoria a une grande admiration pour les mères qui travaillent dans les affaires. Elle n’a pas encore d’enfant et continue à travailler dans la Silicon Valley, en défendant la cause de femmes dans les sociétés de technologie.

Collis et Cyan Ta’eed (Envato)

Collis et Cyan ont voyagé, lui de Papouasie-Nouvelle-Guinée et elle de New York, pour se marier en Australie. Avant que le couple se rencontre, Collis poursuivait une carrière dans le design alors que Cyan finissait un diplôme en design. En 2004, les deux commencèrent à collaborer sur la création de leur boite.  Leur société, GoodCreative, se concentre sur le design pour des causes charitables. La vente de fichiers de Flash par internet leur a donne l’idée de lancer un service les a amenés a créer Envato, un marche digital focalisé sur la vente et l’achat de services créatifs et de produits digitaux.

Aujourd’hui Envato a presque 10 millions de visiteurs par mois, et un fichier est vendu toutes les 10 secondes. Les opportunités les plus grosses sont des modèles de « web design », des modèles « d’effets secondaires» d’Adobe, ainsi qu’un bourse on peut acheter des chansons et de la musique pour la publicité.
En 2007, Collie se fait la main sur les blogs et crée une deuxième dimension pour leur site. Envato sort 12 sites qui permettent d’apprendre des domaines touchant au développement de jeux jusqu'à l’apprentissage du métier de disque-jockey.

Cyan se concentre sur la gestion de projets et conçoit une façon simple pour travailler ensemble. « Collis est en charge de créer des idées de produits fantastiques alors Cyan prends ces idées et met une équipe de développement en place autour de chaque idée et fait le suivi» Collis dirige la société comme PDG et explique qu’il est moins seul dans ce rôle que les autres PDGs car il travaille tous les jours avec sa femme.  Comme Victoria et Alain, le couple n’a pas encore d’enfants. Les deux sont très proches, savourent leur collaboration professionelle constante et sont soudés par une passion commune pour ce qu’ils sont en train de créer.

Amy Pressman et Borge Hald (Medallia) 

En 1993, après avoir obtenu son diplôme en gestion de l’université de Stanford, Amy Pressman travaillait dans une société norvégienne de conseil , qui se focalise sur la diminution de standards dans les usines américaines. Pendant qu’elle formulait un plan d’attaque pour redresser un problème qui a peu de visibilité,  Amy est tombée  amoureuse de son futur mari Borge Hald, qui travaillait également en Europe après avoir terminé ses études à Stanford. Le couple est ensuite revenu en Californie du nord pour fonder Medallia. Medallia offre des enquêtes sur l’Internet et d’autres workflows pour augmenter la fidelite des détaillants, hôtels et autres boites de services.

Après une longue période d’autofinancement, Medallia atteint la rentabilité et l’autofinancement à la fin de 2002. Depuis leur début il y a dix ans, Amy et son mari ont construit une société de taille, avec $30 millions de chiffre d’affaires.  Borge gérait essentiellement le produit et les ingénieurs. Amy se concentrait sur les ventes et génère de nouvelles opportunités. C’est seulement lors de la naissance de leur deuxième enfant qu’ils décident de préciser la division de leurs rôles et responsabilités. Borge devient PDG et Amy Directeur Général. Mère de trois enfants, Amy recherche l’équilibre entre le travail et la vie de famille.  Elle avoue que « leur vie est chaotique».

Wendy Tan White et Joe White (Moonfruit) 

Quand Wendy Tan sort avec un diplôme en informatique du Collège Impérial de Londres, elle est engagée à aider à bâtir la société bancaire anglaise sur l’Internet : Egg.com. C’était un projet qui la fait rencontrer Joe White et l’inspire a monter sa propre boite. En l’an 2000, Wendy fonde Moonfruit, une société a la demande de développement de plate-forme. Le site offre un interface simple de développement de sites Internet à la demande pour que les consommateurs puissent partager leurs passions et intérêts. Joe et un ami proche d’université fondent la société avec elle. Wendy et Joe se marient un peu plus tard.

La stabilité financière de Moonfruit est mise en question pendant le crash des Dot.com. Joe quitte Moonfruit et prend un poste de conseil chez McKinsey.
Avec l’aide de contracteurs et de financement supplémentaire, Moonfruit rebondit  en 2005. Lorsque la société redécolle, Joe remonte a bord et Wendy part à son tour de 2004 à 2008 pour élevér leurs enfants. Elle continue à contribuer à la croissance de Moonfruit, en continuant sa formation dans une école de design et en dirigeant des campagnes de presse et de promotion sur l’Internet
.

Quand Wendy revient à son travail, les rôles changent. Cette fois-ci, Wendy prend le rôle de PDG pendant que Joe devient directeur financier (CFO). Le couple gère la société en travaillant chacun un jour de la semaine de la maison. Ils organise une soirée sans travail une fois par semaine et laissent leurs GSMs éteints chaque soir après le travail. C’est un système qui a l’air de marcher : le chiffres d’affaires de Moonfruit en 2012 dépasse les $5 millions et leur taux de rétention de clients en ligne est un remarquable 80 à 90 %.

                         

Autour du même sujet