Une idée de biz - Comment éviter de se la faire piquer ?

Vous avez l'esprit entrepreneurial - avez toujours eu envie de vous lancer - mieux encore, vous possédez l'idée géniale, l'idée que tout le monde attend, et à laquelle personne n'a jamais pensé. Seulement voilà, vous avez peur que quelqu'un vous vole la vedette.

Autant vous le dire tout de suite, il n'est pas juridiquement possible de protéger une idée. Un brevet peut être déposé sur un produit, en décrivant des aspects techniques et fonctionnels innovants; mais pas un concept.
Se faire voler son son idée de business constitue l'une des plus grandes craintes du créateur d'entreprise. Alors comment éviter de se la faire piquer ?
Tout d'abord, évitez de tomber dans le secret le plus absolu. Certains entrepreneurs font l'erreur de croire qu'une idée tenue secrète évitera tout risque de fuite et de concurrence. Il faudra certes agir vite, mais vous devez absolument confronter votre idée à votre future clientèle. Comment pouvez-vous être sur que votre idée est bonne, si vous ne recueillez pas d'avis ? Après, dites-vous que si votre idée est bonne, d'autres l'ont peut-être aussi. Dans ce cas, pas de panique, tant mieux, c'est que le marché est en pleine ébullition.

Se lancer en second, pourquoi pas ?

Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi de nombreux entrepreneurs s'inspiraient des idées déjà existantes ? C'est parce que le premier acteur qui se lance sur un marché, avec son idée révolutionnaire, est aussi souvent celui qui essuie les plâtres. Il va commettre les erreurs stratégiques, juridiques, que ne commettront pas ses concurrents. Le business est ainsi fait. Le deuxième acteur est souvent celui dont on va parler, qui va se voir attribuer les honneurs, tout en faisant fortune.
Si protéger une idée ou un concept reste impossible, sa matérialisation en revanche, peut l'être dans la plupart des cas. Dessin, modèle, marques, invention, création artistique ou littéraire... constituent des éléments qui matérialisent votre idée, et qui eux, sont brevetables !
Enfin, demandez-vous bien pourquoi vous souhaitez protéger votre idée ?
S'il s'agit d'une réelle invention, dont vous voulez contrôler seul la fabrication et la vente, protéger reste légitime. Mais parfois, le marché se prête pleinement à votre idée, et vous risquez de perdre plus de temps à protéger sa matérialisation, qu'à agir...

Brevet / Invention