Startup : les étapes à ne pas négliger pour convaincre vos investisseurs

Réaliser une levée de fonds est une étape cruciale dans le développement d’une startup ou d’une entreprise de manière générale. Mais comment la réussir ? Quelles sont les étapes essentielles à ne pas négliger pour réussir à convaincre les investisseurs ?

 

1.   Avoir une vision aboutie de son projet, étayée par un dossier solide. Il est en effet important d’avoir passé le temps nécessaire sur la stratégie de l’entreprise qui portera le projet, sur la concurrence, le marché, l’acquisition de clients…..bref, tous les éléments constitutifs d’une approche approfondie du projet qui se traduira au travers d’un Executive summary (synthèse du projet), d’un Business plan (projections financières, business model, coût d’acquisition des clients, hypothèses de croissance, menaces potentielles du marché, …), mais aussi de moyens de communication séduisants, comme une vidéo présentant projet et équipe, en quelques minutes de manière ludique et pédagogique.

 

2.  Avoir réfléchi où entamer la structuration de l’entreprise porteuse du projet et notamment dans les domaines suivants :

a.    Le choix du nom du produit ou de l’offre : pertinence, évocateur pour les clients, potentiel d’utilisation en France et à l’étranger, …

b.  S’appuyer sur des partenaires de renom ou des premiers clients établis en capacité de promouvoir le projet, le nom, l’offre, …

c.   Structurer l’entreprise avec quelques personnes occupant tous les postes clés, quitte à renforcer les effectifs dès l’obtention des fonds,

d.    Construire son CRM (base de données clients) qui sera enrichie progressivement dans le temps.

 

3.   Tester le concept, l’offre la solution au travers de plateformes spécialisées, telles que KissKissBankBank ou Ulule, afin de valider les fondamentaux du projet, à savoir conquérir et enthousiasmer des clients autour de vos produits ou solutions. Il faut toutefois noter que tous les produits et solutions notamment dans le secteur de la Santé, ne sont pas éligibles à ce type de démarche. Il faut dés lors définir une population cible, représentative de vos « futurs consommateurs / clients » et réaliser un ou plusieurs pilotes permettant de valider l’aboutissement technique de la solution mais aussi l’intérêt et les remarques émanant de votre cible réduite de clients.

 

4.  Préparer les échanges avec les investisseurs dans le but de les séduire et de vous convaincre que ce sont les bons partenaires pour votre développement prochain. Cette préparation passe par une maîtrise complète des données fondamentales de votre projet pour donner le sentiment de la maîtrise et d’une certaine assurance. Il ne faut pas hésiter à être transparent sur des faiblesses du projet, tant qu’elles ne sont pas rédhibitoires pour un investisseur.


5.   Assurer la promotion de toute l’équipe fondatrice, y compris lors des « pitchs » de présentation, car les investisseurs seront séduits (ou pas) par l’équipe qui portera le projet dans lequel ils souhaitent investir.

 

6.    Défendre de manière sereine et étayée la valorisation de la société qui portera votre projet. Ce sujet est toujours source d’échanges tendus entre fondateurs et investisseurs, chaque partie ayant des intérêts parfois divergents.

7.   Justifier les besoins de financements et l’affectation des sommes recherchées. Il est important d’expliquer à vos futurs partenaires financiers à quoi serviront les fonds demandés et sur quelle période. Le dimensionnement du besoin de financement impactera votre dilution dans le capital de votre entreprise, post levée de fonds.

 

Enfin, prenez le temps nécessaire à préparer minutieusement votre démarche de levée de fonds, car les Investisseurs ont de la mémoire et il vous sera toujours difficile de revenir si une des étapes est mal maitrisée car un sentiment à tort ou à raison de manque de préparation restera gravé dans les mémoires de vos interlocuteurs. 

Levée de fonds / Financement